Andrew Waits : Aporia

36,00

1ère édition tirée à 500 exemplaires.

Dans APORIA, le photographe Andrew Waits aborde le phénomène de croissance rapide vécu dans de nombreux endroits urbains à travers le monde. Le désir d’explorer les fondements d’un environnement en évolution rapide et la manière dont il se manifeste sur la psyché est au cœur de ce travail. APORIA est l’aboutissement de cet effort, un récit onirique reconstitué à partir du paysage observé.

APORIA ne prétend pas répondre aux questions sur les maux du développement urbain. Il présente plutôt un récit fictif dans un effort pour aborder le sentiment que quelque chose ne va pas. Il y a une limite à ce qui peut être observé dans un environnement si profondément imprégné de complexité. Comme l’a dit Waits, «pour la plupart, nous sommes déconnectés des mécanismes sous-jacents du système dans lequel nous vivons. APORIA tente de mettre en évidence cette déconnexion et lutte pour la compréhension et la connexion. Peut-être que ce faisant, il peut fournir un bref aperçu de ce qui se cache sous le système où la psyché collective d’une population trouve son habitation secrète.

Andrew Waits (né en 1983) est originaire de la région du nord-ouest du Pacifique des États-Unis. Il a étudié les sciences politiques et les communications à l’Université de Washington et a récemment terminé sa maîtrise en photographie à l’Université de Hartford. Son premier travail, Boondock, traitait de la manière dont la survie dicte la fluidité de l’emplacement, l’interconnectivité et le concept de maison. Son nouveau livre, Aporia, traite de l’urbanisation rapide et de la façon dont elle se manifeste dans l’environnement physique et la psychologie latente d’une population. La maquette d’Aporia a reçu le prix Fiebre Dummy Award 2018. Il réside actuellement à Oakland, en Californie.

In APORIA, photographer Andrew Waits addresses the phenomenon of rapid growth being experienced in many urban locations around the world. A desire to explore the underpinnings of a rapidly changing environment, and how it demonstrates itself on one’s psyche, is at the core of this work. APORIA is the culmination of this effort, a dreamlike narrative pieced together from the observed landscape.

APORIA does not presume to answer questions regarding the ills of the urban development. It rather presents a fictional narrative in an effort to approach a feeling that something is amiss. There is a limit to what can be observed in an environment so deeply woven with complexity. As Waits has said, “For the most part, we are disconnected from the underlying mechanisms of the system in which we live. APORIA attempts to highlight this disconnect and struggle for understanding and connection. Perhaps in doing so, it can provide a brief glimpse into what lies underneath the system where the collective psyche of a population finds its covert habitation.”

Andrew Waits (b. 1983) is a native of the Pacific Northwest region of the United States. He studied Political Science and Communications at the University of Washington and recently completed his MFA in photography at the University of Hartford. His first body of work, Boondock, dealt with the ways in which survival dictates fluidity of location, interconnectivity, and the concept of home. His new book, Aporia, addresses rapid urbanization and how it manifests itself in the physical environment and latent psychology of a population. The maquette for Aporia was awarded the 2018 Fiebre Dummy Award. He currently resides in Oakland, California.

Plus que 2 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9788409062188
Spécifité

Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 1050 g
Dimensions 24 × 32 cm
Nombre de pages 112 pages
Reliure Relié
Langues anglais