Antoine Koerner : Labyrinthes

Rencontre / Signature

avec Antoine Koerner

Samedi 12 Juin de 16h à 18h

à La Nouvelle Chambre Claire



Lire la suite

30,00

,

En stock

Rencontre / Signature
avec Antoine Koerner
Samedi 12 Juin de 16h à 18h
à La Nouvelle Chambre Claire

 

« Labyrinthes » rassemble une sélection d’images au pur plaisir de retenir l’émotion offerte par les hasards d’une promenade ou aux détours d’un voyage, par la rencontre de personnages entrevus qui viennent écrire leur histoire d’une scène à l’autre dans l’épaisse matière d’un mur, l’espace d’un contre-jour ou dans l’ombre d’un feuillage ; préface de Hervé Le Goff, texte de 4ème de couverture de Dominique Raquin, photos en n.b.
.

“Ce sont les photos d’un rêveur patient, d’un promeneur inspiré qui va pas à pas, de l’émotion saisie à la composition sensible de l’image, dans l’attente des ombres espérées.” extrait du 4ème de couverture par Dominique Raquin;

Antoine Koerner, pendant ses années de formation à l’Université de Paris X Nanterre (1970/1973), passe une licence de Lettres Modernes avec options « sémiologie de l’image » animée par Danielle Sallenave et « Histoire du Cinéma » animée par Henri Langlois.
Parallèlement à ses études, il est collaborateur à la Cinémathèque et au musée du Cinéma du Palais de Chaillot dirigé par Henri Langlois et Mary Meerson.
Devenu documentaliste en milieu scolaire, il continue à se former à l’image (vidéo et photographique) à l’école Louis Lumière en formation continue. En collaboration avec le professeur d’Arts Plastiques de son collège, il anime des ateliers de prises de vues photographiques et d’analyse de l’image. Dans le cadre de l’opération « Collège au Cinéma » (Ministère de la Culture-CNC-Ministère de l’Education) de 1992 à 2012, il coordonne et anime le visionnement de trois films par an pour chaque classe du collège. Il est membre du Comité de Pilotage du dispositif sur les Hauts de Seine.

Cette pratique et ses acquis le conduisent de 1990 à 2010 à l’Institut Supérieur de Pédagogie de Paris où il forme à son tour des enseignants et des documentalistes aux pratiques audiovisuelles.

Dans ce parcours, sa pratique photographique personnelle prend forme. Du début des années 80 à 2010, il pratique la prise de vue et le tirage en labo sur papier baryté. Voyager, marcher, s’installer dans une durée lente, c’est le temps de la curiosité, son temps de photographe.

Révélée par plusieurs expositions en festivals ou en galeries, la production d’Antoine Koerner confirme le parcours d’un artiste touché par les jeux de la lumière. Une multitude d’écrans s’exposent aux rayons du soleil. Les effets de la lumière sur les murs, les façades, le travail de découpe des formes sur l’architecture, le jeu de la lumière à travers toutes les ouvertures, fenêtres, portes, attisent son désir de construire une image.

Poids 400 g
Dimensions 23 × 27 cm
Auteur(s)

,

Date d'édition

Editeur

Photographe

Spécifité

,

Ville

ISBN 9791069965119
Langue(s) français
Nombre de pages
Reliure Broché