Ayline Olukman : La mue

30,00

Ayline Olukman élabore des natures mortes qu’elle mêle à ses peintures pour créer des paysages intimes et abstraits. Ces représentations ont éveillé en elle le désir de se confronter à la véritable échelle de paysages désertiques, ou au détail d’un corps. Le regard est sollicité dans un échange continu entre l’extérieur et l’intérieur, le reflet du miroir est une main tendue vers le spectateur ; un jeu de mise en abîme où la notion d’échelle et de réalité se perdent dans une série organique et sensuelle. Le monde est la matière et la vie le mouvement des formes. « La mue » se concentre sur le processus de création en soi, la recherche d’un sens d’appartenance au monde et au corps dans sa métamorphose. La limite de la peau est une géographie intime et pourtant universelle qui est le fil rouge de l’ouvrage.

Ayline Olukman vit à Strasbourg. Artiste multimédia, elle utilise la photographie, la peinture et l’écriture. Son travail aborde la notion d’intimité, de solitude et d’errance. Après avoir occupé un poste d’artiste en résidence en 2015 au Point B à Brooklyn, Ayline Olukman obtient en 2015 le visa 01 pour vivre et travailler à New York jusqu’en 2018. En juin 2018, elle est finaliste aux Voies-Off des Rencontres de la photographie d’Arles. En octobre 2018, elle participe à unerésidence au Centre international d’art de Shangjin. Ayline Olukman a remporté le Prix Verzasca 2019 (Suisse) qui lui assure une exposition solo lors du prochain Verzasca Foto Festival en septembre 2019. En 2019, une large sélection de ses photographies est publiée en portfolio dans le magazine Réponse Photos et dans le Photobook vol3 du magazine Fisheye.

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9782918932932
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 500 g
Dimensions 16 × 22 cm
Nombre de pages 140 pages
Reliure Broché
Langues français