Chris Steele-Perkins : The Troubles

En 1978, le photographe Chris Steele-Perkins s’est rendu en Irlande du Nord dans le cadre du Exit Group, trois photographes qui documentaient l’état actuel de la pauvreté dans les centres-villes britanniques en décrépitude.

Lire la suite

38,00

Plus que 1 en stock

En 1978, le photographe Chris Steele-Perkins s’est rendu en Irlande du Nord dans le cadre du Exit Group, trois photographes qui documentaient l’état actuel de la pauvreté dans les centres-villes britanniques en décrépitude.

Arrivé à Belfast, sa visite tombait à un moment d’immense stress interne pour le pays. La guerre civile avait éclaté entre les nationalistes catholiques et les loyalistes protestants, exacerbée par la Force constabulaire royale de l’Ulster partisane, appuyée par la présence d’un détachement considérable de troupes de l’armée britannique de la Grande-Bretagne continentale.

Steele-Perkins décida de photographier comment la vie était vécue dans ses différentes facettes; pas seulement les émeutes et l’occupation militaire, bien qu’il ne pouvait pas ignorer ce qui était si répandu, mais aussi les loisirs, le divertissement, les maisons, le plaisir, les funérailles et la communauté.

Pendant son séjour, il s’est lié d’amitié avec Paul et Anne McCorry, et l’histoire de Paul au sujet de la vie catholique à West Belfast est un important rappel de l’effet des Troubles sur les gens ordinaires de la communauté.

En 2008, il est retourné photographier et interviewer certaines des personnes qu’il avait photographiées 30 ans auparavant. C’est aussi 10 ans après l’Accord du Vendredi Saint, qui avait mis fin à une grande partie de la violence des Troubles, et les réflexions de ceux avec qui il a parlé apportent une dimension supplémentaire à ce livre actuel, un siècle après la partition, sur une période traumatisante de l’histoire britannique ; introduction de Chris Steele-Perkins, texte de Paul McCorry, photos en n.b. et en couleurs.

In 1978, photographer Chris Steele-Perkins visited Northern Ireland as part of the Exit Group, three photographers who were documenting the current state of poverty in Britain’s crumbling inner cities.

Arriving in Belfast, his visit was at a time of immense internal stress for the country. Civil war had broken out between Catholic nationalists and Protestant loyalists, exacerbated by the partisan Royal Ulster Constabulary who were supported by the presence of a considerable detachment of British Army troops from mainland Britain.

Steele-Perkins decided to photograph how life was lived in its various facets; not just the rioting and military occupation, though he could not ignore that which was so prevalent, but also the leisure, the entertainment, the homes, the fun, the funerals and the community.

During his stay, he befriended Paul and Anne McCorry and Paul’s story about life as a Catholic in West Belfast is an important reminder of the effect of The Troubles on ordinary people in the community.

In 2008, he returned to photograph and interview some of the people he had captured 30 years before. It was also 10 years after the Good Friday Agreement, which had brought to an end much of the violence of The Troubles, and the reflections of those that he talked to bring an extra dimension to this timely book, a century after Partition, on a traumatic period of British history.

Poids 1350 g
Dimensions 29.5 × 27.5 cm
Date d'édition

EAN

9781908457653

Auteur(s)

Editeur

Photographe

Spécifité

Ville

ISBN 9781908457653
Langue(s) anglais
Nombre de pages 144
Reliure Relié