Christophe Rihet : Crossroads

Exemplaire Signé.

Publié avec différentes couvertures.

Lire la suite

,

Rupture de stock

Être averti si le livre est à nouveau en stock



Exemplaire Signé.
Publié avec différentes couvertures.

Publié à l’occasion de l’exposition “Road to Death” aux Rencontres d’Arles en 2017.

La vitesse et l’accélération sont au cœur de ce processus de modernisation, qui engloutit nos vies dans une course qui engage toutes les dimensions de l’existence. Et puis l’accident l’emporte. Cela reste invisible lorsque la circulation est fluide, tout comme l’objet technique, tant qu’il fonctionne, disparaît derrière l’usage qui en est fait. Mais il faut seulement que la chose commence à aller mal, que l’élan se brise, et que le rythme soit perturbé par le choc brutal de l’accident, et alors ce qui était jusque-là caché à nos yeux s’impose et apparaît : la scène dramatique sur laquelle l’individu a joué sa vie, et qui est maintenant offert à l’œil impassible du photographe.

Parce que la vie moderne est basée sur le risque permanent et a le risque d’un accident à son essence, l’accident n’a rien d’accidentel. S’ils ont encore le pouvoir de surprendre, le crash et l’accident en général ne peuvent plus être interprétés exclusivement comme une fin de vie brutale, à la manière des vieux cataclysmes naturels qui sont tombés arbitrairement sur des populations dévastées. Les accidents pénètrent dès le début, s’insinuent dans nos vies précaires et semblent se nourrir d’eux jusqu’à ce qu’ils les saisissent au moment ultime pour les mener à terme, changeant la mort accidentelle en un couronnement naturel de la vie moderne, faire apparaître des célébrités dans cet album comme des héros tragiques de nos temps modernes, dont la vie était la fleur mais dont la mort est peut-être le fruit.

L’objectif de l’appareil photo de Christophe Rihet a redécouvert les lieux où ces célébrités se sont fait voler leur vie et qui les ont même élevés en légendes. Son appareil photo se concentrait sur leur tombe devenue invisible, et en cadrant l’image révélée, il transformait leur court faux pas en mort éternelle ; ainsi, il met le chemin en valeur différemment : comme un mausolée en plein air ; texte “Crash” de Camille Riquier, Lauréat de l’Académie française et membre de la revue Esprit, photos en couleurs.

Speed ​​and acceleration are at the heart of this modernization process, which engulfs our lives into a race that engages all dimensions of existence. And then the accident prevails. This remains invisible when circulation is fluid, just as the technical object, as long as it works, disappears behind the use that is made of it. But it only takes for the thing to begin going wrong, for the momentum to break, and the rhythm to be disrupted by the brutal shock of the accident, and then what hitherto was hidden from our eyes is imposed and appears: the dramatic scene on which the individual played his life, and which is now offered to the impassive eye of the photographer.

Because modern life is based upon permanent risk and and has the risk of an accident at its essence, the accident has nothing accidental about it. If they still have the power to surprise, the crash and the accident in general can no longer be interpreted exclusively as a brutal ending of one’s life, in the manner of the old natural cataclysms that fell arbitrarily on devastated populations. Accidents penetrate from the beginning, insinuate themselves into our precarious lives and seem to feed on them until they seize them at the ultimate moment to bring them to an end, changing accidental death into a natural coronation of modern life, making celebrities appear in this album as tragic heroes of our modern times, whose life was the flower but whose death is perhaps the fruit.

Christophe Rihet’s camera lens has rediscovered the places where these celebrities were robbed of their lives and which indeed elevated them into legends. His camera focused on their tomb, which had become invisible, and by framing the revealed image, he turned their brief misstep into eternal death; thus, he highlights the road differently: like an open-air mausoleum.

Poids 750 g
Dimensions 30 × 24.5 cm
Auteur(s)

Date d'édition

EAN

9782912794277

Editeur

Photographe

Spécifité

,

Ville

ISBN 9782912794277
Langue(s) français
Nombre de pages 74
Reliure Relié