Daido Moriyama : Record N° 41

37,00

Dans ce numéro de « Record », Daido Moriyama écrit que si tout se passe comme prévu, un film sur le thème de lui et les processus de son travail photographique sortira plus tard en 2019. Il prétend aussi qu’il n’a pas été dans une salle de cinéma depuis près de dix ans. Cela semble étrange, puisque Moriyama a dit qu’il passait beaucoup de temps dans les cinémas quand il était jeune. Quand quelqu’un lui a demandé de nommer son film préféré, il a réfléchi pendant un certain temps avant de finalement trouver la réponse : « Eraserhead » de David Lynch. L’esthétique du film, l’obscurité qui imprègne toute lumière et ombre, a de toute évidence laissé une marque profonde et indélébile sur Moriyama et sa pratique ; photos en n.b.

In this instalment of ‘Record’, Daido Moriyama writes that, if everything goes as planned, a movie themed around him and the processes of his photographic work will be released later in 2019. He also claims that he has not been inside a movie theatre in almost ten years. It seems strange, since Moriyama has said that he spent a lot of time in cinemas when he was young. When someone once asked him to name his favourite film, he pondered for a while before finally coming up with the answer: David Lynch’s’Eraserhead’. The movie’s aesthetic, the darkness that permeates every light and shadow, has evidently made a profound, indelible mark on Moriyama and his practice.

Plus que 1 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 400 g
Dimensions 21 × 28 cm
Nombre de pages 108 pages
Reliure Broché
Langues japonais