Écrits sur la photographie

Si Pierre Mac Orlan a lui-même beaucoup photographié, comme ce livre le révèle pour la première fois, il est aussi l’écrivain de sa génération qui a le plus écrit sur la photographie. Entre les années 1920 et l’après-guerre, il signe une vingtaine de textes, essais ou préfaces, sur tout ce que Paris compte alors de […]

Lire la suite

20,00

En stock

Si Pierre Mac Orlan a lui-même beaucoup photographié, comme ce livre le révèle pour la première fois, il est aussi l’écrivain de sa génération qui a le plus écrit sur la photographie.
Entre les années 1920 et l’après-guerre, il signe une vingtaine de textes, essais ou préfaces, sur tout ce que Paris compte alors de photographes intéressants : Eugène Atget, Germaine Krull, André Kertész, Claude Cahun, Willy Ronis et quelques autres. Ces écrits, peu connus des spécialistes et a fortiori du grand public, n’ont, à ce jour, jamais été réunis. Clément Chéroux les exhume de leur gangue d’oubli et montre dans une introduction éclairante comment ils fondent un concept, le « fantastique social », extrèmement utile pour comprendre les enjeux des recherches photographiques de l’époque, entre expressionnisme et surréalisme ; textes réunis et introduits par Clément Chéroux.

Poids 350 g
Dimensions 16 × 21 cm
Ville

Auteur(s)

,

Editeur

ISBN 9782845974272
Langue(s) français
Nombre de pages 192
Reliure Broché