Giulio Di Sturco : Ganga Ma

Vendu / Sold Out

Exemplaire Signé.

Ganga Ma est le résultat d’un voyage photographique de dix ans le long du Gange par Giulio Di Sturco, documentant les effets de la pollution, de l’industrialisation et du changement climatique. Le projet suit le fleuve sur plus de 2500 miles, de sa source dans l’Himalaya en Inde jusqu’à son delta dans la baie du Bengale au Bangladesh.

Di Sturco a commencé à documenter le Gange en 2007 et est devenu témoin des effets dévastateurs du changement climatique, de l’industrialisation et de l’urbanisation. La rivière est au bord d’une crise humanitaire et d’une catastrophe écologique — une métaphore de l’approche conflictuelle de l’homme à l’égard du monde naturel — à la fois vénérée et profanée.

Pour les hindous, le Gange, connu sous le nom de Gange Ma (Mère Gange) est l’épicentre de la spiritualité – une manifestation physique d’une déesse et d’un purificateur de péchés. De nombreux lieux saints de l’Inde se trouvent le long des rives du Gange, où se déroulent des cérémonies de purification, des bains et d’autres coutumes, y compris confier les morts à la rivière. C’est aussi l’un des fleuves les plus pollués au monde, sa toxicité et ses niveaux décroissants mettent en danger les moyens de subsistance de plus de 400 millions de personnes et déciment d’innombrables espèces.

L’utilisation du moyen format par Gulio Di Sturco lui a permis de ralentir les choses, de se rapprocher de ses sujets et de permettre un niveau élevé de détail et de précision des couleurs. Les photographies du livre combinent une réponse esthétique et picturale au teint et à l’atmosphère du Gange avec des éléments du détachement observationnel de la photographie documentaire. Les points d’observation des vues panoramiques du livre montrent les structures artificielles telles que les ponts ou l’architecture illégale de l’exploitation du sable, et font écho à la tradition de la peinture de paysage épique. Ces images sont combinées avec des photographies prises sur les rives du fleuve, illustrant les effets de l’industrialisation à l’échelle humaine.

Le projet Ganga Mawas a reçu le Getty Images Editorial Grant 2014, première place dans la Bourse Internationale de Photographie 2018 – Catégorie Climat, et a été exposé dans le cadre des Sony World Photography Awards 2015 et Lensculture Exposure Awards 2018 à la Somerset House, Londres.

Le livre comprend des textes de l’auteur et activiste environnemental, le Dr Vandana Shiva, et le conservateur Eimear Martin,; photos en couleurs.

‘The main character of my story is a non-human entity: a river. I decided to treat it as a human being and create a flow that would document the river as if I was documenting the life of a person. I thought it was significant then, that in 2017 Mother Ganga was recognised as a living entity by the High Court of the state of Uttarakhand.’ Giulio Di Sturco

Ganga Ma is the result of a ten-year photographic journey along the Ganges by Giulio Di Sturco, documenting the effects of pollution, industrialisation and climate change. The project follows the river for over 2500 miles, from its source in the Himalayas in India through to its delta in the Bay of Bengal in Bangladesh.

Di Sturco began documenting the Ganges in 2007 and became witness to the devastating effects of climate change, industrialisation and urbanisation. The river is on the edge of a humanitarian crisis and ecological disaster—a metaphor for man’s conflicted approach to the natural world—both revered and desecrated.

For Hindus, the Ganges, known as Ganga Ma (Mother Ganges) is the epicentre of spirituality—a physical manifestation of a goddess and a purifier of sins. Many of India’s holy sites stand along the banks of the Ganges, where purification ceremonies, bathing and other customs including entrusting the dead to the river, take place. It is also one of the most polluted rivers in the world, its toxicity and shrinking levels, endangering the livelihoods of more than 400 million pe

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9781910401286
Spécifité

Photographe

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

Poids 600 g
Dimensions 16 × 24 cm
Nombre de pages 136 pages
Reliure Relié
Langues anglais