Harry Gruyaert : Irish Summer

29,00

Publié à l’occasion de l’exposition à la Galerie Fifty One (Anvers) du 8 Septembre au 24 Octobre 2020.

Cet album présente des images prises en Irlande entre 1983 et 1984 par Harry Gruyaert.

Pour Gruyaert, qui aura 80 ans l’année prochaine, voyager a toujours été une façon de respirer. La plupart de ses photographies bien connues ont été prises lors de nombreux voyages à travers le monde et sont souvent immortalisées dans des livres thématiques, tels que les publications de Gruyaert sur le Maroc, Moscou, ou son prochain volume sur l’Inde (qui paraîtra aux éditions Xavier Barral cet automne). Partout où il va, la principale préoccupation de l’artiste est de raconter quelque chose sur le pays et l’époque en photographiant sa palette de couleurs et sa lumière spécifiques, et ce sans agenda ou histoire prédéterminée qu’il souhaite raconter. Cela explique également les images de Gruyaert de l’Irlande, l’île qu’il a traversée en 1983-84 dans sa fourgonnette Volkswagen, capturant la beauté naturelle exceptionnelle du pays et la culture populaire distinctive en cours de route. Les portraits à l’affiche de moments de bonheur volés et de recréation collective de la classe ouvrière irlandaise des années 1980 lors d’une de ces rares journées d’été ensoleillées, illustrent l’intérêt de Gruyaert pour les images chaotiques complexes et limites et sa capacité à capturer le «  moment décisif  » du film. .

Dans ces tableaux colorés de groupes d’amis et de familles prenant le soleil, non dénués d’une touche d’humour, les sujets sont très présents. Cependant, dans d’autres images incluses dans cette exposition, la désolation, la solitude même, prédomine. Dans ses photos, par exemple, d’une cabine téléphonique abandonnée sur une route de pierre grise, ou de l’intérieur d’un pub local vide, Gruyaert démontre une fois de plus son talent pour trouver la beauté et la couleur même dans le cadre le plus vide ou le plus banal.

Avec son ambiance typique des années 80, présente dans la mode, les coiffures et même les voitures de ceux représentés, «Irish Summers» est clairement le portrait d’un pays à une époque donnée. Cependant, cette série est également largement déterminée par un élément finalement intemporel; celle de la lumière (changeante), jouant magistralement le rôle principal dans les images prises sur la plage sur laquelle se rassemblent des nuages ??dramatiques tandis que de minces rayons de soleil percent. Cette lumière fragile, les cieux menaçants et la palette de nuances de gris et de couleurs douces et tamisées auraient pu rappeler à l’artiste sa patrie, la Belgique. Le gars de Flandre que Gruyaert est et sera toujours – malgré sa pertinence universelle et son approche profondément singulière de ses sujets, quelle que soit leur diversité – se sentira indéniablement lié à ces étés irlandais.

Le gars de Flandre que je suis et le gars de Flandre que Harry est et sera toujours — malgré sa pertinence universelle et son approche profondément singulière de ses sujets,
peu importe à quel point ils peuvent être diversifiés, ils se sentent incontestablement liés à ces étés irlandais.
Les années 80 sont gravées dans nos systèmes, et la sensibilité et l’honnêteté de ses observations font écho aux souvenirs de mon enfance flamande. Et peut-être dans le sien ? (extrait de l’introduction par Roger Szmulewicz, propriétaire de la galerie FIFTY ONE).

Published on the occasion of the exhibition at the Gallery Fifty One from September 8th to October 24th 2020.

This publication presents some images taken in Ireland between 1983 and 1984 by Harry Gruyaert.

For Gruyaert, who turns 80 next year, traveling has always been a way of breathing. Most of his well-known photographs were taken during numerous trips around the world and are often immortalized in thematic books, such as Gruyaert’s publications about Morocco, Moscow, or his upcoming volume on India (scheduled to appear with Editions Xavier Barral this fall). Wherever he goes, the art

Rupture de stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9789463883245
Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 350 g
Dimensions 15 × 21 cm
Nombre de pages 103 pages
Reliure Broché
Langues anglais