I’m So Happy You Are Here ; Japanese Women Photographers from the 1950s to Now

Publié à l’occasion de l’exposition aux Rencontres d’Arles from 1 July to 29 September, 2024.

Published on the occasion of the exhibition at Rencontres d'Arles du 1er juillet au 29 septembre 2024.

Un contre-récit critique et festif à ce que nous savons de la photographie japonaise aujourd’hui.

A critical and celebratory counter-narrative to what we know of Japanese photography today.

Lire la suite

Rupture de stock

Être averti si le livre est à nouveau en stock



Quelle joie de vous voir [I’m So Happy You Are Here] offre une nouvelle perspective réjouissante sur la photographie japonaise : un complément et un contrepoint nécessaires aux narratifs et aux canons précédemment établis de l’histoire de la photographie japonaise, mais aussi de l’histoire de la photographie dans son ensemble. Ces dernières années, le monde de la photographie s’est attelé à combler les lacunes critiques de son historiographie, notamment en ce qui concerne le travail des femmes photographes. Ces nombreuses redécouvertes, dont celle-ci, attestent de la nature libératrice de l’autoreprésentation et de l’expression de soi – de l’importance de la photographie comme vecteur de récits et de partage de sa propre expérience.

Cette exposition lève le voile sur un large éventail d’approches photographiques fondées sur le vécu et les points de vue des femmes japonaises sur le monde, l’histoire et la société dans lesquelles elles évoluent. Elle révèle le foisonnement de leur créativité par le biais de photographies, d’installations, de vidéos et de livres. Avec une attention particulière portée à la période allant des années 1950 à nos jours, Quelle joie de vous voir présente plus de vingt-cinq artistes de générations différentes. Certaines d’entre elles ont été reconnues ces dernières décennies pour leurs contributions essentielles à l’histoire du médium; d’autres ont développé une pratique d’une toute aussi grande importance sans toutefois être connues du grand public.

Trois motifs majeurs émergent de cet ensemble d’œuvres historiques et contemporaines : des observations à la fois simples et profondes du quotidien; des perspectives critiques sur la société japonaise, notamment sur les rôles imposés aux femmes – qu’elles ont souvent réinterprétés ; et des expérimentations et extensions de la forme photographique. Réunies pour la première fois, ces œuvres apportent une multiplicité de regards sur le Japon et sur la photographie japonaise, et une réflexion plus vaste et plus nuancée sur les diverses contributions des Japonaises au médium ; sous la direction de Pauline Vermare et Lesley A. Martin, textes de Takeuchi Mariko, Carrie Cushman, et Kelly Midori McCormick, contributions de Marc Feustel et Russet Lederman, photos en n.b. et en couleurs.

Photographes exposées/Photographers on display:
Hara Mikiko (1967), Hiromix (1976), Ishikawa Mao (1953), Ishiuchi Miyako (1947), Katayama Mari (1987), Kawauchi Rinko (1972), Komatsu Hiroko (1969), Kon Michiko (1955), Nagashima Yurie (1973), Narahashi Asako (1959), Ninagawa Mika (1972), Nishimura Tamiko (1948), Noguchi Rika (1971), Nomura Sakiko (1967), Okabe Momo (1981), Okanoue Toshiko (1928), Onodera Yuki (1962), Sawada Tomoko (1977), Shiga Lieko (1980), Sugiura Kunié (1942), Tawada Yuki (1978), Tokiwa Toyoko (1930-2019), Ushioda Tokuko (1940), Watanabe Hitomi (1939), Yamazawa Eiko (1899-1995) et Yanagi Miwa (1967).

I’m So Happy You Are Here presents a much-needed counterpoint, complement, and challenge to historical precedents and the established canon of Japanese photography. This restorative history presents a wide range of photographic approaches brought to bear on the lived experiences and perspectives of women in Japanese society. Editors Pauline Vermare and Lesley A. Martin, curator and writer Takeuchi Mariko, and photo-historians Carrie Cushman and Kelly Midori McCormick provide a critical historical and contemporary framework for understanding the work in three richly illustrated essays. Additional context is provided by an in-depth illustrated bibliography by Marc Feustel and Russet Lederman, and a selection of key critical writings from leading Japanese curators, critics, and historians such as Kasahara Michiko, Fuku Noriko, and others, many of which will be published in translation for the first time. While this book does not claim to be fully comprehensive or encyclopedic, its goal is to provide a solid foundation for a more thorough conversation about the contributions of Japanese women to photography—and an indispensable resource for anyone interested in a more robust history of Japanese photography ; edited by Pauline Vermare and Lesley A. Martin, text by Takeuchi Mariko, Carrie Cushman, and Kelly Midori McCormick, contributions by Marc Feustel and Russet Lederman.