Iris Hassid : A Place of our Own

Photographe Hassid Iris
Pendant six ans (2014-2020), la photographe et artiste Iris Hassid, basée à Tel Aviv, a suivi la vie quotidienne de quatre jeunes femmes palestiniennes, citoyennes d’Israël, qui font partie d’une récente vague de la jeune génération d’étudiantes arabes fréquentant Tel Université d’Aviv. S’engageant dans des conversations spontanées, agréables et souvent stimulantes, Iris Hassid a photographié […]

Lire la suite

74,00

En stock

Pendant six ans (2014-2020), la photographe et artiste Iris Hassid, basée à Tel Aviv, a suivi la vie quotidienne de quatre jeunes femmes palestiniennes, citoyennes d’Israël, qui font partie d’une récente vague de la jeune génération d’étudiantes arabes fréquentant Tel Université d’Aviv.

S’engageant dans des conversations spontanées, agréables et souvent stimulantes, Iris Hassid a photographié Samar (fraîchement diplômée de l’école de cinéma) de Nazareth, sa cousine Saja (étudiant la psychologie) également de Nazareth, Majdoleen (étudiant l’architecture) de Kafr Kanna et Aya (étudiant le travail social et les études de genre), de Kafr Qara. On peut voir des morceaux de ces conversations dans le livre.

«C’était rafraîchissant d’entendre l’arabe parlé dans mon quartier par une nouvelle génération de femmes jeunes et sûres d’elles, si différentes de la façon dont elles sont décrites dans les médias. Pourquoi étiquetons-nous les gens par leur langue, leurs noms, leurs accents, leur apparence et leur nationalité? » La présence de ces jeunes femmes à Ramat Aviv a fasciné Iris Hassid, qui vit juste au coin de l’université de Tel Aviv, il était donc logique de s’engager. «Ce projet ne prétend pas documenter fidèlement la vie de ces femmes, ni ne prétend montrer des moments« vrais ». Cela devrait être vu comme une collaboration entre eux et moi.

Le résultat du projet est aussi rafraîchissant, remarquable et encourageant que peu clair. «J’ai gagné leur confiance en apprenant plus les uns sur les autres. Petit à petit, j’ai été témoin de parties plus intimes de leur vie et j’ai également rencontré leurs familles chez moi. Cette longue et intime collaboration m’a amené à remettre en question l’endroit où je vis, le récit historique, l’identité et les symboles dont nous avons hérité de part et d’autre. Il a révélé une réalité complexe et nouvelle. Je pense souvent à leur avenir et à l’avenir de ce pays. »

For six years (2014-2020) Tel Aviv-based photographer and artist Iris Hassid followed the day to day life of four young Palestinian women, citizens of Israel, who are part of a recent surge of the young generation of Arab female students attending Tel Aviv University.

Engaging in spontaneous, pleasurable, and often thought-provoking conversations, Iris Hassid photographed Samar (a fresh graduate from film school) from Nazareth, her cousin Saja (studying psychology) also from Nazareth, Majdoleen (studying architecture) from Kafr Kanna, and Aya (studying social work and gender studies), from Kafr Qara. One can see bits of these conversations in the book.

“It was refreshing to hear Arabic being spoken in my neighborhood by a new generation of young and self-confident women, so different from how they are portrayed in the media. Why do we label people by their languages, names, accents, looks, and nationalities?” The presence of these young women in Ramat Aviv fascinated Iris Hassid, who lives right around the corner from Tel Aviv University, so it made sense to engage. “This project does not claim to faithfully document the lives of these women, nor does it pretend to show ‘true’ moments. It should be seen as a collaboration between them and me.

The outcome of the project is as refreshing, remarkable, and hopeful as it is unclear. “I gained their trust as we learned more about each other. Bit by bit I witnessed more intimate parts of their lives and I also met their families back home. This long and intimate collaboration made me question the place I live in, the historical narrative, the identity and symbols we inherited on both sides. It has revealed a complex and new reality. I often think about their futures and about the future of this country.”

Poids 1050 g
Dimensions 24 × 30 cm
Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

ISBN 9789053309438
Langue(s) anglais
Nombre de pages 168
Reliure Relié