Irving Penn

Photographe Penn Irving
Livre Épuisé.

Exemplaire avec marques de jaunissement sur les tranches et usures d'usage. Coin haut droit légèrement corné.

Lire la suite

,

Rupture de stock

Être averti si le livre est à nouveau en stock



Livre Épuisé.
Exemplaire avec marques de jaunissement sur les tranches et usures d’usage.
Coin haut droit légèrement corné.

Ce livre, publié conjointement avec une exposition au Museum of Modern Art, est la première rétrospective complète de l’œuvre de Penn. L’essai de John Szarkowski suit une brillante carrière, de ses débuts à l’école d’art aux natures mortes provocantes de ces dernières années, des photographies de mégots de cigarettes et de détritus de rue – des œuvres d’éloquence et de rectitude classique, faites à partir du sujet le moins conséquent. “Les intuitions artistiques privées, têtues de Penn”, écrit M. Szarkowski, “ont révisé notre sens du contenu du monde. Son œuvre essentielle est spartiate dans sa rigueur, dans son dévouement à l’élégance sobre de la clarté, dans les exigences élevées qu’il fait de nous en ce qui concerne l’équilibre, la grâce, le costume, le style et la définition de nous-mêmes.” ; photos en n.b. et en couleurs.

Irving Penn est l’un des praticiens les plus distingués de la photographie de portrait et de mode des quatre dernières décennies. Son travail est identifié par son grand raffinement de l’artisanat, par l’esprit et la grâce de son invention formelle, et par sa sensibilité inégalée à la qualité et au caractère de la lumière. Soutenu par le soutien somptueux du magazine Vogue, Penn a apporté une économie et une concentration classiques au monde exagéré de la photographie de mode, aux portraits d’artistes, d’écrivains et de gens de théâtre, et aux études ethnographiques du style et de l’ornement dans des coins peu connus de l’Ouest. Afrique, Népal, Pérou et Nouvelle-Guinée. Dans les années 1970, l’intérêt de Penn s’était déplacé de la page imprimée en tant que produit final aux possibilités expressives de l’impression photographique. Par une longue et minutieuse expérience, il perfectionne sa maîtrise de l’impression au platine pour apporter encore plus de richesse et de clarté à son travail de plus en plus personnel.

This book, published in conjunction with an exhibition at The Museum of Modern Art, is the first comprehensive retrospective of Penn’s work. The essay by John Szarkowski follows a brilliant career, from its art-school beginnings to the provocative still lifes of recent years, photographs of cigarette butts and street detritus – works of eloquence and classical rectitude, made from the least consequential of subject matter. “Penn’s private, stubborn, artistic intuitions,” writes Mr. Szarkowski, “have revised our sense of the wolrdl’s content. His essential work is Spartan in its rigor, int its devotion to the sober elegance of clarity, in the high demands that it makes of us regarding poise, grace, costume, stylen and the definition of our selves.”

Irving Penn is one of the most distinguished practitioners of portrait and fashion photography of the last four decades. His work is identified by its great refinement of craft, by the wit and grace of its formal invention, and by its unequaled sensitivlity to the quality and character of light. Backed by the lavish support of Vogue magazine, Penn brought a classic economy and concentration to the overblown world of fashion photography, to portraits of artists, writers, and theater people, and to ethnographic studies of style and ornament in little-known corners of West Africa, Nepal, Peru, and New Guinea. By the 1970s Penn’s interest had shifted from the printed page as end product to the expressive possibilities of the photographic print. Through long, meticulous experiment he perfected his command of platinum printing to bring an even greater richness and clarity to his increasingly personal work.

Poids 1450 g
Dimensions 26.5 × 30.5 cm
Auteur(s)

Date d'édition

Editeur

Ville

Photographe

Spécifité

,

ISBN 9780870705632
Langue(s) anglais
Nombre de pages
Reliure Broché