Jacopo Benassi : The Eyes Can See What the Mouth Can Not Say

Photographe Benassi Jacopo
Quand la musique est finie. Aucun art n’est et n’agit aussi directement que la musique. Aucun. Les enregistrements peuvent être bons, mais vivre de grands musiciens en direct est quelque chose de très différent – du moins ça peut l’être. Le climat, l’ambiance actuelle, la situation de vie de l’artiste, tout devient partie intégrante de […]

Lire la suite

33,00

En stock

Quand la musique est finie.

Aucun art n’est et n’agit aussi directement que la musique. Aucun. Les enregistrements peuvent être bons, mais vivre de grands musiciens en direct est quelque chose de très différent – du moins ça peut l’être. Le climat, l’ambiance actuelle, la situation de vie de l’artiste, tout devient partie intégrante de la performance, quelle que soit la fréquence à laquelle une pièce a déjà été jouée. Et rarement, mais parfois, il y a ce court-circuit et le public devient une partie de la performance. Les artistes et les auditeurs établissent une connexion qui peut créer un sens et une compréhension au-delà des mots chantés et des notes jouées.

Dans le BTOMIC, un petit club underground près de Gênes, ça a dû être comme ça plusieurs fois. Sinon Jacopo Benassi, qui a organisé le club avec ses amis de 2011 à 2015, et présenté sur scène des musiciens comme Julia Kent, Mary Ochre, Lydia Lunch, Eugene Chadbourne, Tav Falco et bien d’autres, n’aurait pas pu prendre ces photos. Ses photographies en noir et blanc des auditeurs – plus jeunes et plus âgés, hommes et femmes, en pantalon de cuir, short ou tailleur, chemise Barbie ou robe à fleurs. Ils entendent tous et se sentent tous et c’est très agréable de voir ça.

Quand la musique est finie?

Dans le BTOMIC, les lumières ont été éteintes, mais la musique continue ; texte de Giulia Zorzi, photos en n.b.

When the Music’s over.

No art is and acts as directly as music. None. Recordings can be good, but experiencing great musicians live is something quite different – at least it can be. The climate, the actual mood, the artist’s living situation, everything becomes part of the performance, no matter how often a piece has already been played before. And rarely, but sometimes, there is this short circuit and the audience becomes part of the performance. Artists and listeners build a connection that can create meaning and understanding beyond the words sung and the notes played.

In the BTOMIC, a small underground club near Genova, it must have been like that many times. Otherwise Jacopo Benassi, who organized the club together with his friends from 2011 to 2015, and presented on stage musicians like Julia Kent, Mary Ocher, Lydia Lunch, Eugene Chadbourne, Tav Falco and many others, would not have been able to take these pictures. His Black and White photographs of the listeners – younger and older, men and women, in leather pants, shorts or suit, Barbie shirt or floral dress. They all hear and FEEL and it is very nice to see that.

When the Music’s over?

In the BTOMIC the lights have been turned out, but the music continues.

Poids 450 g
Dimensions 17 × 23 cm
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

ISBN 9783941249134
Langue(s) anglais
Nombre de pages 116
Reliure Relié