Javier Viver : Cristos y Anticristos

36,00

À l’aide d’une édition de poche de l’Évangile selon saint Matthieu, publiée en 1930, Javier Viver a incorporé des photographies de la guerre civile espagnole et de la profanation d’images religieuses, sous la forme d’une bible illustrée. Au-delà de l’illustration du texte, cependant, Viver a composé une relation visuelle fascinante, à travers la réorganisation des images d’archives, comme il l’avait déjà fait dans son précédent livre photo intitulé Révélations: Iconographie de la Salpêtrière, récompensé par le Premio Nacional du meilleur livre d’art de 2013.

Dans cette contribution remarquable à la mémoire historique, Viver cherche à transcender les lectures simplistes imposées par l’idéologie aux deux côtés opposés, en redécouvrant les gestes et postures humains des Christs et des Antéchrists à travers les plus belles images de la guerre civile et de ceux qui y ont participé. Dedans. C’est un livre qui propose une manière de surmonter le conflit à travers le fonctionnement de la mémoire et une compréhension des drames humains qui le sous-tendent.

Les photographies d’images profanées, avec leurs preuves documentaires des passions provoquées, sont particulièrement intéressantes, qui atteignent un degré de réalisme inégalé.

Le volume est accompagné d’une collection d’imprimés à bords micro-perforés, similaires aux timbres utilisés dans les cartes de rationnement des années de la guerre civile, qui peuvent être découpés et incorporés dans différents passages du livre. Ce sont des images d’affiches des années de guerre qui semblent reproduire littéralement certaines des photographies incluses. Par cette interaction ludique, l’auteur invite le lecteur à participer à la réalisation de l’histoire, une histoire dans laquelle coexistent preuves documentaires et fiction, au même titre que les limites mêmes de la réalité et de la représentation sont remises en question.

Using a pocket edition of the Gospel according to St. Matthew, published in 1930, Javier Viver has incorporated photographs of the Spanish Civil War and the profanation of religious images, in the form of an illustrated bible. Beyond the illustration of the text, however, Viver has composed a fascinating visual relation, through the reordering of archival images, as he had already done in his previous photobook entitled Révélations: Iconographie de la Salpêtrière, which was awarded the Premio Nacional for the best art book of 2013.

In this remarkable contribution to historical memory, Viver seeks to transcend the simplistic readings imposed by ideology on the two opposing sides, rediscovering the human gestures and postures of the Christs and Antichrists through the most beautiful images of the Civil War and of those who took part in it. It is a book that proposes a way of overcoming the conflict through the workings of memory and an understanding of the human dramas that underlay it.

Of special interest are the photographs of profaned images, with their documentary evidence of the passions provoked, which achieve an unmatched degree of realism.

The volume is accompanied by a collection of prints with micro-perforated edges, similar to the stamps used in the ration cards of the Civil War years, which can be cut out and incorporated into different passages in the book. They are images of posters from the war years that seem to reproduce literally some of the photographs included. By this playful interaction, the author invites the reader to participate in completing the story, a story in which documentary evidence and fiction coexist, as the very limits of reality and representation are questioned.

Plus que 1 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9788417975425
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 100 g
Dimensions 9 × 13 cm
Nombre de pages 192 pages
Reliure Broché
Langues anglais