Joanna Piotrowska : Stable Vices

Exemplaire Signé. La Signature se trouve sur un encart en fin d’ouvrage. Les thèmes de la protection, de la liberté et de l’oppression apparaissent systématiquement dans l’œuvre de l’artiste polonaise Joanna Piotrowska. À travers trois séries photographiques, Stable Vices se concentre sur ces notions pour cristalliser un spectre de préoccupations qui animent son travail. Une […]

Lire la suite

50,00

,

En stock

Exemplaire Signé.
La Signature se trouve sur un encart en fin d’ouvrage.

Les thèmes de la protection, de la liberté et de l’oppression apparaissent systématiquement dans l’œuvre de l’artiste polonaise Joanna Piotrowska. À travers trois séries photographiques, Stable Vices se concentre sur ces notions pour cristalliser un spectre de préoccupations qui animent son travail. Une série est inspirée des manuels illustrés d’autodéfense et de Psychologie et résistance de la psychologue féministe Carol Gilligan. Piotrowska s’approprie la formule pas à pas des manuels mais au lieu de montrer deux personnes en contact, elle photographie les (ré) actions d’une femme en conflit avec un sujet inconnu et absent. Alors que Gilligan soutient dans son livre que les adolescentes risquent de perdre leur voix dans les sociétés patriarcales, Piotrowska cherche à re-présenter leur présence sous une forme corporelle et indique – à travers l’adversaire invisible – les pressions sous-jacentes auxquelles elles doivent faire face. Une deuxième série révèle des abris précaires faits de meubles et de couvertures, situés dans des espaces domestiques. De forme sculpturale, ces refuges temporaires rappellent le jeu des enfants qui consiste à fabriquer des maisons à la maison, comme si l’espace domestique n’offrirait pas une protection suffisante. Les constructions font également référence aux «maisons» de fortune des sans-abri. Dans une troisième série, Piotrowska se concentre sur les cages et les espaces comparables créés pour les humains, établissant des parallèles entre la vie de certaines communautés et animaux, et les environnements dans lesquels ils vivent.

Le livre comprend des essais de Sara De Chiara, Joanna Bednarek et Dorota Mas?owska.

The themes of protection, freedom and oppression appear consistently throughout Polish artist Joanna Piotrowska’s œuvre. Through three photographic series, Stable Vices focuses on these notions to crystallise a spectrum of concerns that drive her work. One series is inspired by illustrated self-defence manuals and Psychology and Resistance by the feminist psychologist Carol Gilligan. Piotrowska appropriates the formulaic step-by-step approach of the manuals but instead of showing two people in contact, she photographs the (re-) actions of one woman in conflict with an unknown, absent subject. While Gilligan argues in her book that teenage girls risk losing their voice in patriarchal societies, Piotrowska seeks to re-present their agency in corporeal form, and indicates – through the invisible opponent – the underlying pressures they have to confront. A second series reveals precarious shelters made out of furniture and blankets, situated in domestic spaces. Sculptural in form, these temporary refuges nod to the children’s game of making houses at home, as if domestic space would not provide enough protection. The constructions also reference the makeshift ‘homes’ of homeless people. In a third series, Piotrowska focuses on cages and comparable spaces created for humans, drawing parallels between the lives of certain communities and animals, and the environments in which they live.

The book includes essays from Sara De Chiara, Joanna Bednarek and Dorota Mas?owska.

Poids 550 g
Dimensions 17 × 21 cm
Spécifité

,

Photographe

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

ISBN 9781912339396
Langue(s) anglais
Nombre de pages 176
Reliure Relié