John Divola : Terminus

40,00

Exemplaire Signé.
La signature se trouve sur un bordereau signé par l’artiste et collé à l’intérieur de la couverture arrière.

Depuis 2015, John Divola réalise des projets photographiques dans un complexe résidentiel abandonné de l’armée de l’air à Victorville, en Californie. En intervenant dans les intérieurs désaffectés des bâtiments avec de la peinture en aérosol puis en photographiant les scènes modifiées, Divola crée une œuvre qui se situe à un moment fascinant de la photographie, de la sculpture et de l’installation. Les images de Terminus regardent les couloirs abandonnés vers des formes sombres que Divola a peintes à leurs extrémités. À travers des couches de peinture, de poussière et de plâtre, ils exercent une attraction indéniable sur le spectateur, suggérant à la fois les forces déterministes du destin et la possibilité de rupture de l’évasion. Disposant et juxtaposant ces images au sein du livre comme objet considéré, l’artiste entraîne le spectateur dans une traversée stochastique et envoûtante à travers les composés abandonnés.

Poursuivant l’expérimentation conceptuelle qui a défini l’œuvre de Divola, Terminus capte une tension entre l’observation du spécifique et l’insistance de l’abstrait. Ce sont de vrais lieux, tournés dans la lumière disponible du petit matin, mais modifiés par les obscurs hiéroglyphes de Divola, ils sont vivants avec des suggestions de symbolisme et de fiction. Les détails nets témoignent de l’abandon et de la disparition de scènes à moitié familières alors même qu’elles les transfigurent en arènes scéniques pour l’idéation. Dans les espaces de transition de ces passages, nous voyageons toujours et n’arrivons jamais, pris entre les courants de marée de l’histoire et de la spéculation.

The signed edition includes a slip signed by the artist and bound into the inside back cover.

Since 2015, John Divola has been making photographic projects in an abandoned air force housing complex in Victorville, California. By intervening in the buildings’ disused interiors with spray paint then photographing the modified scenes, Divola creates work that sits at an intriguing juncture of photography, sculpture, and installation. The images in Terminus gaze down derelict hallways towards dark shapes which Divola has painted at their ends. Through layers of paint, dust, and plaster, they exert an unmistakable pull on the viewer, at once suggesting the deterministic forces of fate and the rupturing possibility of escape. Arranging and juxtaposing theses images within the book as a considered object, the artist leads the viewer on a stochastic and entrancing traverse through the abandoned compounds.

Continuing the conceptual experimentation that has defined Divola’s œuvre, Terminus captures a tension between the observation of the specific and the insistence of the abstract. These are real places, shot in the available light of early morning, but altered by Divola’s obscure hieroglyphs they are alive with suggestions of symbolism and fiction. Sharp details testify to the abandonment and demise of half-familiar scenes even as they transfigure them into stage-like arenas for ideation. Within the transitional spaces of these passageways, we are always travelling and never arriving, caught between the tidal currents of history and speculation.

Plus que 2 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9781913620080
Spécifité

Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 700 g
Dimensions 25 × 31 cm
Nombre de pages 68 pages
Reliure Relié
Langues anglais