La Troisième Vie d’Agnès Varda / TheThird Life of Agnès Varda

Silent green présente l’exposition solo (du 9 juin au 20 juillet 2022 à Berlin) la plus complète en Allemagne à ce jour sur la dernière période de création de la réalisatrice, photographe et plasticienne française Agnès Varda, décédée en 2019.

Silent green presents the most comprehensive solo exhibition in Germany to date on the last creative period of the French filmmaker, photographer and visual artist Agnès Varda, who died in 2019.

Lire la suite

36,00

Plus que 1 en stock

Agnès Varda est considérée comme l’une des personnalités créatives les plus influentes de notre temps, qui s’est constamment réinventée au cours de sa vie de travail, qui a duré plus de six décennies. Cependant, la troisième période de création du pionnier du film moderne est moins connue en Allemagne. Il a débuté en 2003 à la Biennale de Venise et comprend des œuvres d’installation qui reflètent la joie de Varda à expérimenter entre le documentaire et les formats de fiction, son réalisme poétique et abstrait et ses observations sensibles des questions socio-politiques dans divers médias visuels.

Agnès Varda (1928-2019) a travaillé comme photographe dans les années 1950, prenant des photos pour le Festival d’Avignon, par exemple, et produisant des reportages photos en Chine, à Cuba, au Portugal et en Allemagne. En 1954, elle produit son premier long métrage, La Pointe Courte, qui ouvre la voie à la Nouvelle Vague. Depuis 2003, elle travaille comme artiste visuelle, réalisant de nombreuses expositions avec des installations, des vidéos et des photographies ; textes de Dominique Buhler, Julia Fabry, Philippe Piguet.

Julia Fabry, commissaire indépendante, artiste visuelle et vidéaste, travaille avec Varda depuis 2007.

Dominique Bluher est écrivain et maître de conférences au Département de cinéma et d’études médiatiques de l’Université de Chicago. Elle est également professeure associée au Département des arts visuels de l’Université.

Agnès Varda is regarded as one of the most influential creative personalities of our time, who reinvented herself constantly in the course of her life’s work, which spanned more than six decades. However, the third creative period of the modern film’s pioneer is less known in Germany. It began in 2003 at the Venice Biennale and comprises installation works that reflect Varda’s joy in experimenting between documentary and the fiction formats, her poetic, abstract realism and her sensitive observations of socio-political issues in various visual media.

Agnès Varda (1928–2019) worked as a photographer in the 1950s, taking pictures for the Avignon Festival, for example, and producing photo reportages in China, Cuba, Portugal, and Germany. In 1954 she produced her first feature film, La Pointe Courte, which helped usher in the Nouvelle Vague. Since 2003, she has worked as a visual artist, mounting numerous exhibitions with installations, videos, and photographs ; texts by Dominique Buhler, Julia Fabry, Philippe Piguet.

Julia Fabry, an independent curator, visual artist, and video artist, has worked together with Varda since 2007.

Dominique Bluher is a writer and lecturer in the Department of Cinema and Media Studies at the University of Chicago. She is also associate faculty in the university’s Department of Visual Arts.

Poids 700 g
Dimensions 24 × 31.5 cm
Auteur(s)

, ,

Date d'édition

EAN

9783959056113

Editeur

Photographe

Spécifité

Ville

ISBN 9783959056113
Langue(s) français, anglais
Nombre de pages 114
Reliure Relié