L’Œil du Consul : Auguste François en Chine (1896-1904)

Livre Épuisé. Exemplaire État Neuf. Consul en poste à Yunnnanfou à partir de 1900, Auguste François a charge d’étudier l’ouverture du chemin de fer jusqu’au Tonkin. La période est tourmentée et il doit affronter, armes à la main, la révolte des Boxers. Mais, pour ce voyageur dans l’âme – qui ne se sent chez lui […]

Lire la suite

65,00

Livre Épuisé.
Exemplaire État Neuf.

Consul en poste à Yunnnanfou à partir de 1900, Auguste François a charge d’étudier l’ouverture du chemin de fer jusqu’au Tonkin. La période est tourmentée et il doit affronter, armes à la main, la révolte des Boxers. Mais, pour ce voyageur dans l’âme – qui ne se sent chez lui qu’ailleurs – cette mission est aussi l’occasion d’incessants déplacements et de rencontres avec des personnages extraordinaires. Parallèlement à ses rapports officiels et ses relevés de terrains, il prend des photographies et rédige des notes, comme pour faire partager son insatiable curiosité et son étonnement constant face à cet empire aux traditions millénaires.
Plus de cinquante ans après sa mort, on vient de retrouver la collection de plaques de verre et le journal de ce consul peu ordinaire, dont le regard perspicace allait à rebours de l’esprit colonialiste de son temps. L’œuvre forte et originale d’un homme à la triple identité d’acteur, de spectateur et de narrateur ; présenté par Dominique Liabeuf et Jorge Svartzman, textes d’Auguste François, rassemblés par Pierre Sedoux, photos en n.b.

Poids 1450 g
Dimensions 25 × 29 cm
Spécifité

Photographe

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

ISBN 9782851086075
Langue(s) français
Nombre de pages
Reliure Relié