Max Pam : Promises To Keep ; Issue N°9

49,00

1ère édition tirée à 500 exemplaires.

Avec un titre qui vous invite à imaginer avant même d’avoir feuilleté les pages du livre, l’album de Max Pam, un recueil de cartes, de photographies/cartes postales et de notes, rappelle tout de suite un journal de voyage.

Le journal d’un long voyage commencé dans les années 1970, qui l’a ramené à plusieurs reprises en Inde, en Extrême-Orient, à Londres ou à Paris, et dont le point de départ et de fin est toujours l’Australie.

En fin de compte, cependant, et nonobstant l’importance du voyage pour la trajectoire de l’artiste, ce n’est pas tant un journal de voyage qu’un journal qui confirme l’intérêt de Max Pam pour la photographie et s’en sert comme une forme d’expression autobiographique. Pour raconter sa propre histoire – ainsi que ses histoires – Max Pam a inventé et perfectionné progressivement un langage visuel original qui ne reconnaît aucune distinction entre l’écriture et la photographie, entre une image empruntée et une image prise, entre les effets de la chimie et ceux de la peinture, entre collage et patchwork. Le résultat est une collection d’images fortement suggestives qui, dans des séquences à couper le souffle, établissent des dialogues entre la réalité, des hallucinations, des références de toutes sortes, les sphères intimes et sociales. (Laura Serani – Extrait de l’introduction) ; photos en n.b. et en couleurs.

With a title that invites you to imagine even before you’ve flipped through the book’s pages, Max Pam’s album, a compendium of maps, photographs/postcards and notes, recalls, most immediately, a travel journal.

The journal of a long voyage begun in the 1970s, which has repeatedly taken him back to India, to the Far East, to London or Paris, and whose starting and ending point is always Australia.

Ultimately, however, and notwithstanding the importance of travel to the artist’s trajectory, this is not so much a travel journal as a diary that confirms Pam’s interest in photography and his turn to it as a form of autobiographical expression. In order to tell his own history – as well as his stories – Max Pam has invented and gradually perfected an original visual language that recognizes no distinctions between writing and photography, between an image borrowed and an image taken, between the effects of chemistry and those of painting, between collage and patchwork. The result is a collection of forcefully suggestive images that, in breathtaking sequences, establish dialogues among reality, hallucinations, references of all kinds, the intimate and social spheres. (Laura Serani – extract from introduction).

Plus que 2 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9788887569728
Spécifité

Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 1100 g
Dimensions 24 × 30 cm
Nombre de pages 104 pages
Reliure Relié
Langues anglais