Max Pam : Ramadan in Yemen

78,00

Exemplaire Signé
1ère édition numérotée sur 1 000 exemplaires.

Que pourrais-je dire sur le Yémen qui lui a rendu justice. J’ai essayé dans mon journal de travailler honnêtement. J’ai essayé avec 60 rouleaux de film noir et blanc 120 pour traduire l’expérience. Ce Ramadan chaud, de rechange et beau.

Ne pas manger ou boire quoi que ce soit entre le lever et le coucher du soleil. Les fidèles attendent le moment. Les canons jaillissent de la mosquée à la fin de la journée. KABOUMMM et une frénésie d’achat de quat, de boire du thé et de manger de la nourriture commence dans les suqs et les places et les oasis et les villes partout dans le pays. Tout le monde heureux, heureux de rire et de plaisanter assis ensemble comme une nation.

Et tu sais quoi, les gens ont toujours voulu que je partage et que je fasse partie de leur Ramadan, de leur communauté, de leur Yémen. J’ai voyagé avec eux dans tout le pays. À Shibam, Taizz, Al Mukallah, Sanaa, sur le désert, par la mer et dans les montagnes. Les taxis partagés étaient toujours à moitié morts Peugeot 405 avec parfois 10 ou 12 personnes bloquées.

Les 92 pages de ce livre donnent ma version de ce mois de Ramadan inoubliable. Une expérience qui m’est offerte gratuitement par la générosité du peuple yéménite. – Max Pam, Yemen Journals, 1993.

What could I say about Yemen that did it justice. I tried in my journal to work it honestly. I tried with 60 rolls of black and white 120 film to translate the experience. That hot, spare and beautiful Ramadan.

No eating or drinking anything between sunrise and sunset. The faithful waiting for the moment. The cannon booms from the mosque in the afterglow of the day. KABOUMMM and a frenzy of quat buying, tea drinking and food eating begins in the suqs and squares and oases and towns all over the country. Everyone happy, elated laughing and joking sitting down together as one nation.

And you know what, people always wanted me to share and be part of their Ramadan, their community, their Yemen. I travelled all over the country with them. To Shibam, Taizz, Al Mukallah, Sanaa, over the desert, by the sea and into the mountains. The shared taxis were always a half past dead Peugeot 405’s with sometimes 10 or 12 people jammed in.

The 92 pages of this book give my version of that unforgettable Ramadan month. An experience freely given to me by the generosity of Yemeni people. – Max Pam, Yemen Journals, 1993.

En stock

Informations complémentaires

Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 950 g
Dimensions 25 × 25 cm