Michio Yamauchi : London

Photographe Yamauchi Michio
Exemplaire Signé. 1ère édition tirée à 500 exemplaires. «London» de Michio Yamauchi est né de la suggestion de Mark Pearson de la Zen Foto Gallery – «Personne ne photographie Londres, voulez-vous l’essayer?» Entre mai et septembre 2018, Yamauchi a capturé un portrait des rues de Londres si vibrantes et colorées que parcourir le livre devient […]

Lire la suite

Exemplaire Signé.
1ère édition tirée à 500 exemplaires.

«London» de Michio Yamauchi est né de la suggestion de Mark Pearson de la Zen Foto Gallery – «Personne ne photographie Londres, voulez-vous l’essayer?»
Entre mai et septembre 2018, Yamauchi a capturé un portrait des rues de Londres si vibrantes et colorées que parcourir le livre devient une joie.
Dans «Londres», Yamauchi se plaît pratiquement à ignorer certaines «règles» de la photographie de rue – il y a beaucoup de dos et de cou dans ses photographies, et aucun n’en souffre. De plus, Yamauchi semble presque apprécier les regards interrogateurs que certains de ses sujets lancent à son appareil photo, mélangeant quelque peu les frontières entre la photographie de rue et le portrait.

«Un groupe de trois hommes se faisant passer pour des policiers m’a dit qu’ils devaient vérifier si j’avais de la drogue sur moi et ont volé la plupart de l’argent de mon sac. Ils étaient si intelligents, comme des magiciens – pas étonnant que ce pays ait créé Sherlock Holmes. (d’après la postface de Michio Yamauchi)

Michio Yamauchi’s “London” came about on suggestion of Zen Foto Gallery’s Mark Pearson – “Nobody photographs London, would you like to try it?”
Between May and September, 2018, Yamauchi captured a portrait of London’s streets so vibrant and colorful that browsing the book becomes a joy.
In “London,” Yamauchi practically relishes in his ignoring certain “rules” of street photography – there are many backs and necks in his photographs, and none suffer for it. Additionally, Yamauchi almost seems to relish in the questioning looks some of his subjects throw at his camera, somewhat blending the boundaries between street photography and portraiture.

“A group of three men impersonating police officers told me they need to check if I had any drugs on me and stole most of the cash from my bag. They were so clever, like magicians – no wonder this country created Sherlock Holmes.” (from Michio Yamauchi’s afterword)

Poids 550 g
Dimensions 22 × 28 cm
Spécifité

, ,

Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

ISBN 9784905453864
Langue(s) anglais, japonais
Nombre de pages 112
Reliure Broché