Pauline Beugnies : Génération Tahrir

30,00

Cinq ans après le soulèvement de 2011, un portrait de la jeunesse égyptienne porteuse des espoirs du monde arabe.

En janvier 2011, la jeunesse égyptienne a entraîné le pays dans la révolte, déboulonnant Hosni Moubarak au pouvoir depuis 30 ans. Système éducatif médiocre, chômage, corruption…, c’est cette réalité insupportable qui a donné aux jeunes le courage de faire tomber le régime qui paralysait leurs parents. Cinq ans plus tard, hélas, l’État militaire omnipotent est de retour et la répression contre les opposants est meurtrière.

Génération Tahrir dresse pourtant le portrait d’une génération en marche. Les photographies de Pauline Beugnies, qui vivait au Caire pendant le soulèvement, dialoguent avec les dessins percutants de l’artiste Ammar Abo Bakr et les textes du journaliste Ahmed Nagy. Ensemble, ils restituent avec énergie et optimisme une part décisive de l’histoire en train de s’écrire.

Tahrir Generation
In January 2011, Egypt’s youth launched a revolt, unseating Hosni Moubarak from power after 30 years. Five years later came disaster. An omnipotent military State is once again in power and the repression of political opponents is murderous. The photographs of Pauline Beugnies, the cartoons of Ammar Abo Bakr, and the words of journalist Ahmed Nagy, together form a picture of a generation driving the hopes of the Arab world.

Pauline Beugnies
Pauline Beugnies, née en 1982 à Charleroi, une ville belge francophone rudement touchée par la crise industrielle, a vécu au Caire pendant cinq ans. Arabophone, elle travaille sur des projets photographiques documentaires. Après des études de journalisme à Bruxelles et au Danemark, elle a créé le collectif de photographes «?Out Of Focus?» en 2006. Elle a effectué plusieurs voyages au Congo, au Bangladesh et en Albanie, avant de se concentrer sur l’Égypte et le monde arabe dans l’idée d’en déconstruire les stéréotypes. En 2012, elle coréalise le webdocumentaire Sout al Shabab [«?La voix des jeunes?»], en partenariat avec France Culture qui reçoit le prix du journalisme méditerranéen de la Fondation Anna Lindh et le PriMed 2014. Pauline Beugnies est également lauréate du Nikon Press Photo Award 2013 avec un reportage sur le village de Battir en Palestine.

Ahmed Nagy
Ahmed Nagy (ou Naji) est écrivain et journaliste. Il a été rédacteur en chef de la première revue citoyenne du monde arabe, Wasla. Il collabore aujourd’hui avec différents journaux d’opposition. À partir de 2005, il écrit un blog très suivi sur la sociologie, la culture pop et les droits de l’homme. Il est également l’auteur d’un ouvrage remarqué sur les blogs dans le monde arabe, traduit en anglais. En février 2016, Ahmed Nagy (ou Naji) a été incarcéré pour deux ans à la suite d’un procès arbitraire pour « atteinte aux mœurs » suite à un texte qu’il avait publié en 2014. Il a été libéré fin 2016.

Ammar Abo Bakr
Ammar Abo Bakr est un street artist égyptien. Ses peintures murales, réalisées aux abords de la place Tahrir pendant le soulèvement de 2011, l’ont rendu célèbre dans le monde entier. Après la révolution, avec d’autres artistes, il lance en mars 2012 la campagne de graffitis «?No Walls?», où il utilise le trompe l’œil pour transformer artistiquement les barrières de béton. Artiste engagé, il a cofondé l’association Mahrosa pour préserver le patrimoine et l’art moderne de Haute-Égypte. Il travaille également comme dessinateur avec une équipe archéologique égypto-allemande.

Disponible sur commande

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9782367440903
Photographe

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

Poids 550 g
Dimensions 17 × 22 cm
Nombre de pages 168 pages
Reliure Relié
Langues français, arabe