Photogénie de la Série B

Vendu / Sold Out

Livre Épuisé.
Exemplaire État Neuf.

Le cinéma B est né, au détour de la grande crise de 1929 qui secoua l’industrie hollywoodienne, de l’idée qu’il faudrait désormais en donner plus aux spectateurs pour le même prix, afin de continuer à remplir les salles. Films d’action à budgets minuscules, les « Bs » se tournent avec des contraintes draconniennes de temps et d’argent. Dans les années quarante et cinquante, ces films ont fini par imposer un style de mise en scène, par générer un véritable savoir-faire. La série B est devenue une forme d’art brut, à la fois sauvage et stylisé, voire souvent plus varié que les figures imposées par les genres du cinéma hollywoodien classique. Tel est le paradoxe que développe ici Charles Tesson. Il s’agit de montrer, photos à l’appui, les principales figures de mise en scène spécifiques aux Films B, quelques principes de base d’utilisation des décors et de la lumière. Avec une hypothèse concernant la place de la série B dans l’histoire du cinéma : son style a irrigué celui des plus grands cinéastes, et a nourri, de ce côté-ci de l’Atlantique, la Politique des auteurs, élaborée au milieu des années cinquante par les futurs cinéastes de la Nouvelle Vague.
Dans cet ouvrage, les photographies s’organisent autrou des principaux genres : western, science-fiction, film noir, fantastique, film de guerre, aventures exotiques ; de metteurs en scène, Joseph H. Lewis, Edgar G. Ulmer, Allan Dwan, Jacques Tourneur, Budd Boetticher, Jack Arnold : d’acteurs, Linda Darnell, Barbara Stanwyck, Yvonne de Carlo, Gloria Grahame, Rhonda Fleming, Vincent Price, John Carradine, Glenn Ford, Dana Andrews ; et enfin de films culte, Gun Crazy, Detour, Rendez-vous avec la peur, Planète interdite, Invaders from Mars, Le Bandit ; photos en n.b.

Informations complémentaires

Etat du livre Occasion
ISBN 13 9782866422011
Spécifité

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 1350 g
Dimensions 23 × 29 cm
Reliure Relié
Langues français