Photos de familles ; un roman de l’album

out un chacun a au moins une fois feuilleté ce livre, consulté ses pages familières : l’album de famille. Vieilles photos, classées et légendées, ou jetées en vrac dans les tiroirs, les boîtes en carton, images de rien vouées à la conservation dévote, ou à l’abandon, l’oubli… Si la pratique sociale de la photo d’anonymes […]

Lire la suite

28,40

En stock (peut être commandé)

out un chacun a au moins une fois feuilleté ce livre, consulté ses pages familières : l’album de famille. Vieilles photos, classées et légendées, ou jetées en vrac dans les tiroirs, les boîtes en carton, images de rien vouées à la conservation dévote, ou à l’abandon, l’oubli… Si la pratique sociale de la photo d’anonymes a longtemps été ignorée, voire méprisée, et sa production dépréciée comme genre populaire sans qualités, c’est que ce livre d’images anodines, souvent indigentes, relate l’ordinaire de la vie, chronique sa répétitive banalité. Or, sous son dehors normé et ses rituels, l’album cèle un récit violent, d’amour et de mort : le roman familial s’écrit en chambre noire.

Car la photo de famille obéit à la mémoire de soi et des siens, interroge l’autobiographie. Elle convoque l’origine, la filiation, l’appartenance et l’identité. Hantée par le secret, l’absence et la présence – leur puissance imaginaire –, elle établit un des liens les plus intenses avec l’histoire privée et l’histoire collective, dont le souvenir mué en fiction se construit à travers ces images, investies du pouvoir d’invoquer les fantômes. De l’argentique au numérique, une mutation profonde s’opère, transformant notre rapport à cette archive et lieu de mémoire ; occasion d’interroger les nouvelles images de l’album de famille… -Anne-Marie Garat ; photos en n.b.

Poids 500 g
Dimensions 15 × 20 cm
Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

ISBN 9782742797301
Langue(s) français
Nombre de pages 209
Reliure Broché