Ronny Rønning : Soria Moria

39,00

Ronny Rønning a rencontré des demandeurs d’asile en Norvège, écouté leurs histoires, partagé des moments heureux quand un permis de séjour en Norvège a été accordé, mais aussi vu combien il peut être difficile de s’intégrer, trouver un emploi avec le « salaire minimum » et un logement qu’ils peuvent se permettre. Il a également été présent pendant les périodes difficiles où les permis de séjour en Norvège ont été refusés et où les gens ont dû se cacher de peur d’être expulsés du pays. Il a vu comment le « racisme quotidien » se développe, souvent d’une manière subtile qui peut être difficile à percevoir pour les Norvégiens d’origine, mais qui crée un sentiment d’aliénation pour les personnes touchées.

Ayant établi la confiance en eux au fil du temps, de nombreuses histoires et expériences difficiles ont également été partagées, des « pièces sombres » qui font partie de l’histoire des demandeurs d’asile et qui caractérisent encore leur vie, mais qui ne peuvent être explicitement racontées ou visualisées dans un livre photo. De plus, le photographe a rencontré des gens qui ne résident pas légalement en Norvège et qui veulent rester anonymes.

Par conséquent, au fil du temps, le livre est devenu plus un « documentaire personnel » explorant les expériences et les sentiments de Ronny Rønning en rencontrant les gens et leurs histoires qu’une tentative de documenter objectivement leur vie quotidienne en Norvège ; photos en n.b. et en couleurs.

Ronny has met asylum seekers in Norway, listened to their stories, shared happy moments when a residence permit in Norway has been granted, but also seen how difficult it can be to integrate, find a job with “minimum wage” and housing that they can afford. He has also been present during difficult times when residence permits in Norway have been denied and people have had to hide in fear of being sent away from the country. He has seen how “everyday racism” develops, often in a subtle way that can be difficult to perceive for ethnic Norwegian people, but which creates a sense of alienation for those affected.

Having built trust in them over time, many difficult stories and experiences have also been shared, “dark rooms” which are part of asylum seekers’ history and which still characterize their lives, but which cannot be explicitly told or visualized in a photobook. In addition, the photographer has met people who are not legally resident in Norway and who want to be anonymous.

As a result, over time, the book has become more of a “personal documentary” exploring Ronny’s experiences and feelings in meeting people and their stories than being an attempt to objectively document their daily lives in Norway.

Plus que 2 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9789187939440
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 600 g
Dimensions 20 × 24 cm
Nombre de pages 100 pages
Reliure Relié
Langues anglais