Shingo Wakagi : Things and seen

45,00

1ère édition tirée à 800 exemplaires.
(2 couvertures différentes)

Il peut y avoir plus d’une façon de «photographier» en voyage. Rencontrer quelque chose d’inconnu et quelque chose qui attire de manière incontrôlable. Vous avez peut-être même oublié que vous en aviez pris une photo. Cependant, photographier en dehors de notre vie quotidienne est une action qui tente de se chevaucher, même si pour un instant, entre vous et l’«objet» qui passe devant vous. Dans «Things & seen», même si on n’est pas sur la photo, ou mieux encore, parce qu’on n’est pas sur la photo, on est capable de voir l’homme lui-même est éclairé par les objets ; photos en couleurs.

«Mono no aware» La nature éphémère de la beauté
Les gens vivent des rencontres et des séparations répétées au cours d’un voyage. Beaucoup de choses sont passées. Les choses qui ont été négligées dans la ville ont peut-être remarqué l’étranger. Et à ce moment-là, il appuya sur le déclencheur comme pour répondre.
Des boîtes aux lettres, des fleurs près de la fenêtre, des boîtes vides empilées dans des caddies, des fusils, une femme qui marche.
Ce sentiment et l’humeur exprimés envers l’objet. La localisation de l’objet dont la photo a été prise est coupée au propriétaire et devient une seule photographie, passée entre ses mains. A-t-il réussi à s’approprier l’objet?
La vitrine d’un salon de coiffure, la brume matinale, une corolle au bord de la route, du maïs, un accident de la circulation …
Mais les choses ne sont pas si simples. Les articles que vous pensiez avoir rapportés avaient quelque chose d’autre imprimé dessus. Chacun d’eux devient un miroir, reflétant l’ombre de son cœur. En d’autres termes, «la nature éphémère de la beauté».
Les gens d’il y a environ 1000 ans, en voyageant, ont écrit des chansons sur leurs sentiments en réponse à ce qu’ils ont vu, entendu et ressenti. Et ce livre photo me semble être un recueil de poésie. Ce qui est encore plus intéressant, c’est qu’il y a ici une attitude un peu différente par rapport à la photographie de l’excitation extraordinaire du voyage.
« Il est lui, mais pas lui. Mais qu’il le veuille ou non, il est lui. »
Ce peut être un monde où seuls ceux qui vivent en dehors de leur vie quotidienne, en période de liberté comme les voyages, peuvent se sentir. La seule façon d’établir une relation avec quelque chose qui n’a aucun rapport avec vous lorsque vous visitez un endroit qui n’a pas de lien régional ou de lien de sang, est de vous présenter. Presque au point de se fondre dans l’attitude de la libération. La «chose» ainsi capturée commence à être racontée, et «l’histoire» cesse d’être une expérience personnelle et commence à pencher vers l’affection universelle.
«things and seen» – il les a vues. Et il était surveillé. Sa propre histoire éclairée par les choses.

There may be more than one way of “photographing” while traveling. Encountering something unknown and something uncontrollably attracted to. Might have even forgotten you had taken a photograph of it. However, photographing outside of our daily life is an action trying to overlap, even if for a moment, between you and the “item” passing by in front of you. In “things & seen,” even if one is not in the photo, or better yet, because one is not in the photo, you are able to see the man himself is thrown light on by the items.

“Mono no aware” The ephemeral nature of beauty
People experience repeated encounters and partings on a journey. Lots of things have passed by. The things that have been overlooked in the city may have taken notice of the stranger. And right then, he pressed the shutter button as if he were to give a reply.
Mailboxes, flowers by the window, empty boxes stacked in shopping carts, rifles, a woman walking.
That feeling and the mood expressed toward the item. The whereabouts of the item whose picture was taken is cut off from the owner and becomes a single photograph, passed into his hand. Did he succeed in making the item his own?
The window

En stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9784908512919
Spécifité

Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 250 g
Dimensions 21 × 28 cm
Nombre de pages 40 pages
Reliure Broché
Langues anglais