Signs and Wonders : The Photographs of John Beasley Greene

65,00

Ce livre présente la photographie archéologique ancienne de John Beasley Greene, l’un des premiers photographes en Égypte et en Algérie.

Peu de figures de la photographie du Xixe siècle demeurent aussi insaisissables et intrigantes que John Beasley Greene (1832-1856). Au cours d’une carrière exceptionnellement brève, il a créé un ensemble de photographies qui ont été publiquement admirées par ses pairs et qui continuent de capter l’imagination du public contemporain. Né en France d’un banquier américain, il fit sa première expédition en Égypte en 1853, où il photographia d’anciens monuments égyptiens et est considéré comme le premier archéologue à utiliser la photographie. Dans ces photographies, il a positionné ses lignes d’horizon avec précision, les plaçant parfois si bas dans le cadre que la photographie est presque tout ciel blanc, ou si haut que les monuments sont presque engloutis par de vastes mers de sable.

Certains de ses paysages égyptiens sont si visuellement évités qu’ils semblent être de rien du tout. Greene s’est également rendu en Algérie où il a photographié l’ancienne ville de falaise de Constantine et la ville de port de mer, Cherchell. En revanche, les photographies de Greene en Algérie présentent souvent une abondance de détails visuels. Magnifiques à couper le souffle, les photographies de Greene dressent un portrait des monuments et des paysages archéologiques. Avec une centaine d’estampes anciennes, ce livre complet vise à présenter l’œuvre de Greene à un nouveau public et à reconsidérer sa place dans l’histoire de la photographie ; co-édité avec DelMonico Books, photos en n.b.

Publié à l’occasion d’une exposition itinérante au San Francisco Museum of Modern Art du 31 août 2019 au 5 janvier 2020 et à l’Art Institute of Chicago du 8 février au 31 mai 2020.

This book features the vintage archaeological photography of John Beasley Greene, one of the first photographers in Egypt and Algeria.

Few figures in 19th-century photography remain as elusive and intriguing as John Beasley Greene (1832–1856). Over the course of an exceptionally brief career he created a body of photographs that were publicly admired by his peers and continue to capture the imagination of contemporary audiences. Born in France to an American banker, he made his first expedition to Egypt in 1853, where he photographed ancient Egyptian monuments and is thought to be the first archaeologist to use photography. In these photographs, he positioned his horizon lines with precision, at times placing them so low in the frame that the photograph is nearly all blank sky, or so high that the monuments are almost swallowed up by vast seas of sand. Some of his Egyptian landscapes are so visually spare they appear to be of nothing at all. Greene also traveled to Algeria where he photographed the ancient cliff-top city of Constantine and the seaport town, Cherchell. By contrast, Greene’s photographs from Algeria frequently present a densely layered abundance of visual detail. Breathtakingly beautiful, Greene’s photographs construct a visual record of archaeological monuments and landscapes. Featuring some 100 vintage prints, this comprehensive book aims to introduce Greene’s work to a new audience and to reconsider his place in the history of photography.

Rupture de stock

Informations complémentaires

Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 1500 g
Dimensions 26 × 30 cm