The Experimental Self ; The Photography of Edvard Munch

Saviez-vous qu’Edvard Munch non seulement peint, mais aime aussi photographier? Et qu’il a pris beaucoup de selfies? Découvrez les photographies d’investigation et poétique de l’artiste dans ce catalogue d’exposition, où il pointe l’objectif sur lui-même et son environnement immédiat. En 1902, Edvard Munch a acheté son premier appareil photo. Il l’utilisait avec diligence pour expérimenter […]

Lire la suite

33,00

En stock

Saviez-vous qu’Edvard Munch non seulement peint, mais aime aussi photographier? Et qu’il a pris beaucoup de selfies? Découvrez les photographies d’investigation et poétique de l’artiste dans ce catalogue d’exposition, où il pointe l’objectif sur lui-même et son environnement immédiat.

En 1902, Edvard Munch a acheté son premier appareil photo. Il l’utilisait avec diligence pour expérimenter dans son environnement immédiat et pointait souvent l’objectif sur lui-même – au sanatorium, sur la plage ou dans son jardin. Munch était un photographe curieux et exploitait souvent l’effet «d’erreurs» techniques telles que des angles de prise de vue inhabituels, une mise au point et des mouvements «défectueux» pendant des expositions de longue durée qui entraînaient des images fantômes du corps. Ces effets reflétaient ses stratégies dans la peinture et les œuvres graphiques, mais comme Munch se considérait comme un amateur, il n’a pas exposé ses photographies ; sous la direction de Heidi Bale Amudsen, avec des textes de Patricia G. Berman, Tom Gunning et MaryClaire Pappas, photos en n.b., illustrations en couleurs.

Did you know that Edvard Munch not only painted, but also liked to photograph? And that he took lots of selfies? Discover the artist’s investigative and poetic photographs in this exhibition catalog, where he points the camera at himself and his immediate surroundings.

In 1902 Edvard Munch bought his first camera. He used it diligently to experiment in his immediate surroundings, and often pointed the lens at himself – at the sanatorium, on the beach or in his garden. Munch was a curious photographer and often exploited the effect of technical “mistakes” such as unusual camera angles, “faulty” focus and movement during long time exposures that resulted in the ghosting of the body. These effects mirrored his strategies in painting and graphic works, but because Munch considered himself to be an amateur, he did not exhibit his photographs.

Published on the occasion of the exhibition at New York, Stockholm and at Munchmuseet (Oslo).

Poids 650 g
Dimensions 20 × 24 cm
Photographe

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

ISBN 9788293560609
Langue(s) anglais
Nombre de pages 120
Reliure Relié