Une histoire arménienne : la photographie dans l’Empire Ottoman ; collection Pierre de Gigord

35,00

À Constantinople, comme dans tout l’Empire ottoman, les Arméniens font figure de pionniers de la photographie, ouvrant les premiers ateliers locaux, et se passionnant très tôt pour le nouveau médium, qui exigeait surtout des compétences techniques et chimiques. Une histoire arménienne retrace les péripéties de leurs carrières, notamment le parcours des frères Abdullah, premiers photographes officiels de Sa Majesté Impériale le Sultan, qui s’installent dans le quartier cosmopolite de Péra. La Grande Rue se transforme alors rapidement en centre photographique du Levant. Les images rassemblées ici et sélectionnées dans l’exceptionnelle collection Pierre de Gigord, témoignent du talent de ces opérateurs, de l’évolution du marché et de l’engouement naissant pour les cartes postales. Mais avant tout, ces photographies exposent la vie quotidienne, les grands moments qui animent le passé, et redonnent vie à toute une communauté, le millet arménien, avant le Grand Crime et l’effondrement de l’Empire ottoman ; illustrations en n.b. et en couleurs.

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9782356392640
Spécifité

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 1050 g
Dimensions 19 × 26 cm
Nombre de pages 192 pages
Reliure Relié
Langues français