Willy Ronis : La vie avant tout, 1960-1967 ; Willy Ronis en RDA

38,00

Publié à l’occasion de l’exposition à l’Espace Richaud à Versailles en 2021.

Les gens, les rues, les jours de fête ou les jours sans rien : que Willy Ronis photographie le vieux Paris ou les villes nouvelles d’Allemagne de l’Est, c’est là, toujours, que s’arrête son regard.
Ainsi, lorsqu’en 1967 l’association « Échanges franco?allemands » lui commande un reportage destiné à favoriser la reconnaissance par la France de la RDA, c’est « la vie avant tout » qu’il cherche à restituer. Humaniste engagé et « le cœur à gauche », il se fait le témoin d’un socialisme moderne au service du peuple, faisant ­l’impasse sur les limites du système.
Pour s’être déjà rendu en RDA en 1960, Ronis sait immédiatement où regarder. À la commande, il répond par des photos de jeunes travailleurs, d’étudiants, ­d’enfants jouant, de paysages, de moments ordinaires… Il photographie aussi les grands peintres, sculpteurs et écrivains et, autant que possible, l’ensei­gnement artistique et l’industrie optique, qui le passionnent.
Exposé à son retour dans l’Hexagone dans près de quatre-vingts communes, ce travail joua alors son rôle politique et militant, laissant pour un temps l’art au second plan.
Libérés du contexte de la guerre froide, ces clichés de Willy Ronis, longtemps restés dans l’ombre, révèlent aujourd’hui toute leur profondeur esthétique et stylistique. Et si leur force mémorielle est indéniable, elle n’y enlève rien ; bien au contraire ; textes de Nathalie Neumann, Ronan Guinée et Gabrielle de la Selle, photos en n.b. et en couleurs.

« Je m’attache à inclure dans mes prises de vue le caractère humain, par le choix du geste et de l’attitude, par un souci de vie. » -Willy Ronis

En stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9782863643723
Photographe

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

Spécifité

Poids 1150 g
Dimensions 21 × 25 cm
Nombre de pages 224 pages
Reliure Relié
Langues français, allemand