L’autochrome Lumière : secrets d’atelier et défis industriels

Livre Épuisé. Exemplaire Neuf sous cellophane d’origine. Collection Archéologie et histoire de l’art N° 29. À la fin du XIXe siècle, Louis Lumière lançait le défi d’apporter au grand public un moyen simple de faire des photographies en couleurs. Il y parviendra, en 1907, en commercialisant sous le nom de plaque autochrome ce qui allait […]

Lire la suite

45,00

Livre Épuisé.
Exemplaire Neuf sous cellophane d’origine.

Collection Archéologie et histoire de l’art N° 29.

À la fin du XIXe siècle, Louis Lumière lançait le défi d’apporter au grand public un moyen simple de faire des photographies en couleurs. Il y parviendra, en 1907, en commercialisant sous le nom de plaque autochrome ce qui allait devenir un procédé phare de l’histoire de la photographie en couleurs.
Une couche de fécules colorées, recouverte d’une couche photosensible en noir et blanc, telle est l’autochrome : cette simplicité déconcertante n’en masque pas moins une extrême complexité dans sa réalisation qui a retardé de plusieurs années la production industrielle. Une fois acquis, le savoir-faire fut solidement protégé par des brevets ou des secrets « maison ». Pour mieux comprendre la genèse de ce procédé, son essor et sa mise en œuvre, il fallut collecter des témoignages mais également rassembler des documents épars. Les grandes étapes de la mise au point de ce procédé présentées ici ont été reconstituées au cours d’une longue enquête. Quant aux images que l’autochrome nous livre, elles sucitent la même fascination aujourd’hui qu’hier ; cet ouvrage nous fait partager une part de leur mystère et nous incite à mieux les préserver ; sous la direction de Bertrand Lavédrine et Jean-Paul Gandolfo, avec la collaboration de Christine Capderou et de Ronan Guinée.

Poids 500 g
Dimensions 23 × 26 cm
Spécifité

Photographe

,

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

ISBN 9782735506781
Langue(s) français
Nombre de pages 398
Reliure Broché