Matteo Di Giovanni : Blue Bar

1ère édition tirée à 500 exemplaires. Exemplaire Signé. En 2014, j’ai déménagé à Milan. Pour être franc, je ne connaissais pas grand-chose du nord de l’Italie. Juste quelques voyages ici et là, rien de plus. J’avais toujours préféré d’autres destinations. Mais j’avais entendu parlé du célèbre fleuve Pô, le plan d’eau de 652 km qui […]

Lire la suite

48,00

,

En stock

1ère édition tirée à 500 exemplaires.
Exemplaire Signé.

En 2014, j’ai déménagé à Milan. Pour être franc, je ne connaissais pas grand-chose du nord de l’Italie. Juste quelques voyages ici et là, rien de plus. J’avais toujours préféré d’autres destinations. Mais j’avais entendu parlé du célèbre fleuve Pô, le plan d’eau de 652 km qui coupe l’Italie en deux, géographiquement et culturellement.

En tant que nouveau venu, j’ai décidé de commencer à rouler le long des rives de la rivière, en arrivant au bout, juste là où elle rencontre la mer: le delta du fleuve est assez énorme. Une fois immergé dans cette terre, je suis tombé amoureux du territoire. Ce n’était pas l’Italie pour moi: cela me rappelait simplement tous ces films américains que j’avais regardés, la musique que j’avais écoutée et les livres que j’avais lus. J’ai recommencé à y retourner encore et encore jusqu’à la fin, j’ai rencontré un pêcheur qui a décidé d’être mon guide, de me faire visiter et de raconter toute une série d’histoires sur l’endroit.
Mais la chose la plus importante qu’il m’a dite était «vivre sous le niveau de la mer vous donne une perspective différente. Si l’une des berges du fleuve se brise, cette terre disparaîtra.

À ce moment-là, j’ai décidé que le travail devait porter sur l’idée d’incertitude, qui est le leitmotiv qui traverse tout le livre. Une fois que vous en êtes conscient, une fois que vous commencez à voyager à travers des endroits inconnus, vous recherchez d’autres signes, d’autres symboles qui pourraient vous inspirer et vous apprendre quelque chose de plus sur le monde. Et cette soif de connaissances vous permet de continuer.

Une fois par jour de brouillard, je suis tombé sur un bar très particulier avec une énorme haie juste en face. J’ai pris une photo et j’ai continué. Je ne savais pas vraiment où j’étais et je n’ai jamais revu cette barre lors de mes futures explorations.

Lors du tout dernier voyage, je me suis fait une promesse: je trouverais ce bar. Pendant l’un des derniers jours où j’étais sur la route, j’ai reconnu le canal qui menait à ce bar et je l’ai enfin trouvé. Son nom se trouvait être Blue Bar.

À la fin, chaque voyage consiste à rechercher quelque chose.

Cette publication est le deuxième volume d’une trilogie, voir aussi « I wish the world was even »
This publication is the second volume of a trilogy, see also « I wish the world was even »

In 2014, I moved to Milan. To be frank, I didn’t know much about Northern Italy. Just a few trips here and there, nothing more. I had always preferred other destinations. But I was aware of the famous River Po, the 652 km stretch of water that cuts Italy into two parts, geographically and culturally.

As a newcomer, I decided to start driving along the banks of the river, reaching the end of it, just where it meets the sea: the river delta is pretty huge. Once immersed in that land, I fell in love with the territory. It was not Italy for me: it just reminded me of all those American movies I had watched, the music I had listened to and the books I had read. I started going back again and again until in the end, I met a fisherman who decided to be my guide, to show me around and tell a whole load of stories about the place.
But the most important thing he said to me was “living below sea level gives you a different perspective. If one of the river banks breaks, this land will disappear.”

In that moment, I decided the work had to be about the idea of uncertainty, which is the leitmotiv running through the whole book. Once you are aware of it, once you start travelling through unknown places, you look for other signs, other symbols that might inspire you and teach you something more about the world. And this thirst for knowledge keeps you going.

Once on a foggy day, I came across a very peculiar bar with a huge hedge just in front of it. I took a photograph and went on. I didn’t really know where I was and never saw that bar again on my future exploration

Poids 600 g
Dimensions 22 × 27 cm
Spécifité

,

Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

ISBN 9788894518603
Langue(s) anglais
Nombre de pages 104
Reliure Broché