Gloria Oyarzabal : Woman Go No’Gree

Photographe Oyarzabal Gloria
Exemplaire Signé.

Livre Épuisé. Exemplaire Neuf

Cet ouvrage a reçu le Prix du Livre Images Vevey 2019 ainsi que le Livre de l'année Aperture Paris Photo 2020.

Cet ouvrage a reçu le Prix du Livre Images Vevey 2019 ainsi que le Livre de l'année Aperture Paris Photo 2020.

Lire la suite

Exemplaire Signé.
Livre Épuisé. Exemplaire Neuf

Cet ouvrage a reçu le Prix du Livre Images Vevey 2019 ainsi que le Livre de l’année Aperture Paris Photo 2020.

Pendant la période de colonialisme européen, les cateégories de genre ont éteé petit à petit institutionnalisées dans différentes cultures africaines. Dans son livre expressément publié à l’occasion du Festival Images Vevey, l’artiste espagnole Gloria Oyarzabal se penche sur un groupe ethnique particulier – les Yorubas – pour constater qu’il existe des preuves religieuses et linguistiques concrètes démontrant que leur société n’est à priori pas sexuée : avant la colonisation, les pratiques sociales étaient ordonnées en fonction de la lignée et de l’âge. Son livre présente une combinaison captivante de ses propres images et de documents d’archives, ainsi qu’un essai fondé sur ses recherches. Le projet Woman Go No’Gree questionne la manière d’appliquer des notions de genre et de féminisme occidentaux, soi-disant universels, à des cultures dont les traditions et les fonctionnements sont fondamentalement différents.

Winner of APERTURE PARIS PHOTO Photobook Of The Year 2020 & IMAGES VEVEY Book Award 2019

Empires, by their very nature, embody and formalise difference, both between metropolis / colony and colonial subjects. Imperial imaginary floods popular culture. Gender categories were one kind of bio-logic “new tradition” European colonialism institutionalized in most of African cultures. But there is significant religious and linguistic evidence that before colonisation social practices (division of labour, profession, monarchical structures) where not gendered. Infantilisation of women as part of Western patriarchal system was also exported with the colonisation of the mind, configuring a state of vulnerability, making the path of dependency propitious. Can we assume social relations in all societies are organised around biological sexual difference? Beauty canon, modernity, stereotypes… Decolonize feminism questioning the Eurocentric rational theoretical frameworks that construct gender categories in a universalistic manner.

Poids 800 g
Dimensions 19 × 28 cm
Spécifité

, ,

EAN

9788417975289

Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

ISBN 9788417975289
Langue(s) anglais
Nombre de pages
Reliure Relié