Guido Guidi : In Veneto, 1984-89

42,00

Publié à l’occasion de l’exposition au Museo Casa Giorgione, Castelfranco Veneto (Italie) du 19 octobre au 17 novembre 2019.

Le nouveau livre de Guido Guidi, In Veneto 1984-89, s’ouvre avec un grand regard encadré à l’aveugle d’une vitrine à Mestre, un œil qui, en s’ouvrant comme une sorte d’avertissement, annonce l’origine de la photographie elle-même. Ce livre contient une sélection de photographies inédites que Guidi a prises entre 1984 et 1989, à l’aide d’un Deardorff 8X10. C’était la première fois qu’il utilisait une caméra grand format pour tout un projet, qui se concentrait sur une zone de la Vénétie centrale, une zone connue pour s’être rapidement transformée en un paysage très incertain et marginal, un intimement sans hiérarchie. Les lieux qu’il a visités, dans les provinces de Trévise, de Vicence, de Padoue et de Venise, semblent faire presque partie du même dessin, du même lieu, en portant un témoignage saisissant du procès de changement qui a conduit à la transformation d’une vaste zone rurale, l’entraînant dans une forme de fragmentation connue sous le nom d’étalement urbain. Les photographies dans ces lieux très appréciés semblent rappeler les trois vérités décrites par Robert Adams dans « La beauté en photographie », soit la géographie, la biographie et la métaphore ; photos en couleurs.

Guido Guidi’s new book, In Veneto 1984-89, opens with a big eye framed in the blind of a shop window in Mestre, an eye which, by opening like a sort of warning, announces the origin of photography itself. This book contains a selection of hitherto unpublished photographs that Guidi took between 1984 and 1989, using a Deardorff 8X10. This was the first time he had used a large format camera for a whole project, which concentrated on an area in the central Veneto, an area known for having rapidly turned into a deeply uncertain, marginal landscape, one intimately hierarchy-free. The places he visited, in the provinces of Treviso, Vicenza, Padua and Venice, seem to be almost part of the same drawing, of the same place, bearing stark testimony to the process of change that has led to the transformation of a huge rural area, driving it into a form of fragmentation known as urban spread. The photographs in these much-loved places seem to re-evoke the three truths described by Robert Adams in “Beauty in Photography”: geography, biography, and metaphor.
Exhibition : Museo Casa Giorgione, Castelfranco Veneto Italy, 19 October – 17 November 2019

En stock

Informations complémentaires

Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 850 g
Dimensions 30 × 24 cm