Malika Mihoubi & Loïc Xavier : Misses Jones ; Portraits de femmes en prison

32,00

Ces portraits de femmes en prison proposent une réflexion sur le paraître et sa relation à l’identité.
L’ouvrage ne révèle rien de leurs réalités sordides, de la taule, des barreaux, des cris, du sexe ou du manque de sexe, du manque tout court, de la violence, des toxs, de la solitude, du pouvoir de l’argent et de l’abus de pouvoir, de l’infantilisation, de l’injustice et de la pauvreté. […]
La mise en scène volontairement valorisante crée des images-avatars qui interrogent la représentation et sa relation à l’identité. Elles déçoivent les attentes de l’imagerie collective des femmes détenues. En jouant avec l’apparence, s’installe une tension entre l’exigence de la reconnaissance et la nécessité du paraître. Il s’agit de brosser un portrait codifié selon des normes historiques et sociales considérées comme inaccessibles. La magnificence du costume permet cette transformation et désigne à proprement parler le personnage, dont l’identité sociale est reconnue au premier coup d’œil.
Avec leur accord, à visage découvert, ces détenues quittent leurs habits de non-personnes, de non vie sociale. Elles brouillent les cartes et révèlent un autre possible ; textes de Laurence Loutre Barbier, Claudia Stavisky, Malika Mihoubi & Loïc Xavier, photos en couleurs.

En stock (peut être commandé)

Informations complémentaires

Photographe

,

Ville

Auteur(s)

,

Editeur

Date d'édition

Poids 750 g
Dimensions 21 × 32 cm