Manuel Álvarez Bravo in Color

56,00

1ère édition tirée à 1 100 exemplaires.

« La pellicule de couleur Álvarez Bravo utilisée dans les années 1940 et 1950 était particulièrement sujette à la décoloration. Les impressions de transfert de colorant peuvent être assez résistantes, mais les négatifs et les diapositives subissent les effets des colorants instables : dans le cas du film Ektachrome, lorsque le cyan et le jaune s’estompent, le magenta devient la teinte proéminente et donne à l’image un casting rosâtre. À l’aide de la numérisation moderne et d’un œil expérimenté, le photographe Agustin Estrada a soigneusement ressuscité les œuvres de ce livre, et lorsque les impressions vintage ou les reproductions publiées n’étaient pas disponibles, cela a nécessité beaucoup de réinterprétation créative : art comme confirmation de sa passion de l’expérimentation, son désir -en tant que photographe ainsi que collectionneur- de comprendre tous les aspects de l’évolution complexe de la photographie, et sa position de précurseur à plus d’un titre, révélant ses propres vérités en couleur, ainsi que noir et blanc, bien avant que l’appareil photo numérique ne change les règles du jeu. » – extrait de l’introduction de James Oles.

« The color film stock Álvarez Bravo used in the 1940s and 1950s was particularly prone to fading. Dye-transfer prints can be quite resilient, but negatives and slides suffer the effects of unstable dyes: in the case of Ektachrome film, when the cyan and yellow fade, magenta becomes the prominent hue and gives the image a pinkish cast. Using modern digitalization and an experienced eye, photographer Agustin Estrada carefullly resurrected the works in this book, and when vintage prints or published reproductions were unavailable, this required much creative reinterpretation: art as confirm his love of experimentation, his desire -as photographer as well as collector- to understand every aspect of photography’s complex evolution, and his position as a pioneer in more ways than one, revealing his own truths in color, as well as black and white, long before the digital camera changed the rules of the game. » – extract from the introduction by James Oles.

En stock

Informations complémentaires

Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 1250 g
Dimensions 17 × 23 cm