Pierre Fatumbi Verger ; Du regard détaché à la connaissance initiatique

28,00

Récit d’aventure? Essai anthropologique? Portrait «transculturel»? Un peu tout cela à la fois, et plus encore… Ce livre aux accents parfois biographiques consiste en une analyse détaillée de l’œuvre scientifique et artistique de Pierre Verger (1902-1996).

Photographe en rupture de ban et voyageur au long cours, Verger est devenu ethnologue, botaniste, historien. À partir de 1946 et jusqu’à sa mort, il a consacré cinquante années de recherches aux cultures noires du Brésil et d’Afrique (Nigeria, Bénin), au monde transocéanique des orixás et des voduns. Il fut initié au candomblé à Salvador de Bahia, à la divination d’Ifá en pays yoruba (où il renaquit symboliquement sous le nom de Fatumbi), ainsi qu’à plusieurs sociétés secrètes.

Homme de l’image initialement méfiant et critique envers l’écriture, il finit par rédiger des sommes ethnographiques pour montrer la richesse et la spécificité de ces cultures de l’oralité. Son itinéraire singulier, sa méthode de travail originale, lui ont permis de recueillir des matériaux artistiques, documentaires et scientifiques considérables.

Jérôme Souty propose aussi une réflexion plus générale sur l’originalité et la portée de l’expérience de Pierre Verger.

En effet, cette «œuvre-vie» invite à renouveler les méthodes et à reconsidérer les enjeux de l’anthropologie: empathie, initiation du chercheur, restitution du savoir, nature du «secret», articulation image/écriture/oralité. La photographie fut d’abord pour Pierre Verger un moyen d’évasion et de rencontre, avant de devenir un formidable outil de recherche.

Cet ouvrage, qui compte 80 photographies de Verger, analyse sa pratique photographique sur le terrain, son usage des images dans la recherche, ainsi que le statut des images dans le candomblé.

«Pierre Verger peut aller loin, et profond, parce qu’il sait pratiquer les rares vertus de la sympathie et du détachement. C’est un homme libre et disponible. C’est peut-être le seul homme libre que je connaisse. Et ceci explique l’étendue et la qualité de ses réussites.»Théodore Monod, 1954, Préface à Dieux d’Afrique.

Plus que 1 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9782377010639
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 750 g
Dimensions 15 × 23 cm
Nombre de pages 416 pages
Reliure Broché
Langues français