Reimagining a Lost Armenian Home ; The Dildilian Photography Collection

32,00

Pendant près d’un siècle, des membres de la famille Dildilian ont pratiqué l’art de la photographie en Turquie ottomane, en Grèce et aux États-Unis. Ce livre contient plus de 300 photographies, la plupart prises à l’époque ottomane. Les photos montrent un demi-siècle crucial de la culture arménienne, le premier datant de 1888, lorsque Tsolag Dildilian a ouvert et exploité l’entreprise familiale en Anatolie centrale, d’abord à Sivas et plus tard à Marsovan et Samsun, et la dernière prise à la fin des années 1930 en Grèce après l’exil forcé de la famille de leur patrie en 1922. Les photographies et les histoires qui se déroulent autour d’eux capturent une période déterminante dans l’histoire de près de 3000 ans des Arméniens en Anatolie et dans les Highlands arméniens. Le début du XXe siècle a été témoin de l’effacement violent des Arméniens de leur patrie historique, avec des effets catastrophiques pour la famille dildilian et leur communauté. Mais ce fut aussi une période de développement éducatif, culturel et commercial sans précédent pour les Arméniens.
La famille Dildilian a été intimement impliquée dans les triomphes et les tragédies de ces années et ce livre, à travers sa riche histoire picturale, jette une lumière sans précédent sur la réalité. . .les expériences de vie des Arméniens dans les années dévastatrices du génocide arménien et au-delà. C’est une contribution inhabituelle et originale à l’histoire sociale du Proche-Orient.

For nearly a century, members of the Dildilian family practiced the art of photography in Ottoman Turkey, Greece and the United States. This book contains over 300 photographs, most taken during the Ottoman era. The photos record a crucial half century of Armenian culture, with the earliest dating from 1888, when Tsolag Dildilian opened and operated the family business in central Anatolia, first in Sivas and later in Marsovan and Samsun, and the last taken in late 1930s Greece after the family’s forced exile from their homeland in 1922. The photographs and the stories that unfold around them capture a defining period in the nearly 3,000-year history of the Armenians in Anatolia and the Armenian Highlands. The early- twentieth century witnessed the violent erasure of the Armenians from their historic homeland, with catastrophic effects for the Dildilian family and their community. Yet this was also a period of unprecedented educational, cultural and commercial development for the Armenians.
The Dildilian family was intimately involved in the triumphs and tragedies of these years and this book, through its rich pictorial history, sheds unprecedented light on the real-life experiences of Armenians in the devastating years of the Armenian Genocide and beyond. It is an unusual and original contribution to the social history of the Near East.

Rupture de stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9781784537500
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 1050 g
Dimensions 24 × 22 cm
Nombre de pages 224 pages
Reliure Broché
Langues anglais