Colleen Plumb : Thirty Times a Minute

65,00

Les éléphants en captivité montrent ce que les biologistes appellent des stéréotypes, qui comprennent le balancement rythmique, le bobbing de la tête, les allers-retours et le rythme. Colleen Plumb a voyagé dans plus de soixante-dix zoos aux États-Unis et en Europe pour filmer ce comportement, et a distillé ses images dans une vidéo qui tisse des dizaines d’éléphants captifs, portant le poids d’une existence contre nature dans leurs petits enclos. Elle a installé des projections publiques de guérilla de la vidéo dans plus de 100 endroits dans le monde, construisant des photographies de chaque projection. Thirty Times a Minute (le rythme cardiaque au repos d’un éléphant) explore la façon dont les animaux en captivité fonctionnent comme des symboles de la pensée coloniale persistante, qu’un effort pour la domination humaine sur la nature a été normalisé, et que la consommation masque la curiosité. L’ouvrage met en lumière les comportements anormaux des éléphants captifs afin d’attirer l’attention sur les valeurs implicites de la société dans son ensemble, en particulier celles qui perpétuent le déséquilibre du pouvoir et la tyrannie de l’artifice. La présence d’animaux émotionnels massifs, intelligents, errants, comme les éléphants dans les zoos urbains illustre la contradiction et la discordance, et les projections publiques de leur image sur les murs urbains et les surfaces hors contexte ajoute aux couches d’incongruité. Conscient de la nécessité impérieuse de protéger l’habitat indigène et ses habitants, ce projet contribue à l’idée que les êtres sensibles ne sont pas destinés au spectacle ou à l’exposition ; textes de Marc Bekoff, Julia Cooke, Catherine Doyle, Hope Ferdowsian, M.D., Linda Hogan, Les O’Brien, Joyce Poole & Peter Granli, Steven M. Wise, Mandy-Suzanne Wong, photos en couleurs.

Captive elephants exhibit what biologists refer to as stereotypy, which includes rhythmic rocking, head bobbing, stepping back and forth, and pacing. Colleen Plumb traveled to over seventy zoos in the US and Europe to film this behavior, and distilled her footage into a video that weaves together dozens of captive elephants, bearing the weight of an unnatural existence in their small enclosures. She has installed guerrilla public projections of the video in over 100 locations worldwide, constructing photographs of each projection. Thirty Times a Minute (the resting heart rate of an elephant) explores the way animals in captivity function as symbols of persistent colonial thinking, that a striving for human domination over nature has been normalized, and that consumption masks as curiosity. The work sheds light on abnormal behaviors of captive elephants in order to bring attention to implicit values of society as a whole, particularly those that perpetuate power imbalance and tyranny of artifice. The presence of massive, intelligent, far-roaming, emotional animals such as elephants in urban zoos exemplifies contradiction and discordance, and public projections of their image onto urban walls and out-of-context surfaces adds to the layers of incongruity. Aware of the tremendous need to protect native habitat and its residents, this project contributes to the idea that sentient beings are not meant for spectacle or display.

Rupture de stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9781942185451
Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 2200 g
Dimensions 22 × 34 cm
Nombre de pages 220 pages
Reliure Relié
Langues anglais