Dorothea Lange : Seeing People

Publié à l'occasion de l'exposition au National Gallery of Art à Washington (USA) du 5 novembre 2023 au 31mars 2024.

Published on the occasion of the exhibition at the National Gallery of Art at Washington (USA) from 5 November 2023 to 31 March 2024.

Un large regard sur le portrait, l’identité et l’inégalité comme on le voit dans les photographies emblématiques de Dorothea Lange.

An expansive look at portraiture, identity, and inequality as seen in Dorothea Lange’s iconic photographs.

Lire la suite

62,00

Plus que 1 en stock

Dorothea Lange (1895-1965) voulait faire des images qui, selon elle, étaient « importantes et utiles ». Son enquête de plusieurs décennies sur la façon dont la photographie pouvait articuler les valeurs fondamentales et le sens de soi des gens a contribué à élargir notre compréhension actuelle du portrait et du sens de la pratique documentaire.

Les portraits sensibles de Lange montrant l’humanité commune de personnes souvent marginalisées ont été essentiels à la compréhension publique de vastes problèmes sociaux au Xxe siècle. La compassion a guidé les premiers portraits de Lange des peuples autochtones en Arizona et au Nouveau-Mexique des années 1920 et 1930, ainsi que ses représentations de travailleurs en grève, d’agriculteurs migrants, d’Afro-Américains ruraux, d’Américains japonais dans des camps d’internement, et les personnes qu’elle a rencontrées lors de ses voyages en Europe, en Asie et en Amérique latine.

S’appuyant sur de nouvelles recherches, les auteurs examinent les racines de Lange dans le portrait en studio et démontrent comment ses photographies influentes et largement vues abordent des questions d’identité ainsi que sociales, les inégalités économiques et raciales — des sujets qui demeurent aussi pertinents pour notre époque qu’ils l’étaient pour la sienne; publiés en association avec la National Gallery of Art, Washington, des textes de Philip Brookman, Sarah Greenough, Andrea Nelson et Laura Wexler, avec Nana Adwoa Nyamekye Ferdnance; Elizabeth Fortune et Kyra March.

Dorothea Lange (1895–1965) aimed to make pictures that were, in her words, “important and useful.” Her decades-long investigation of how photography could articulate people’s core values and sense of self helped to expand our current understanding of portraiture and the meaning of documentary practice.

Lange’s sensitive portraits showing the common humanity of often marginalized people were pivotal to public understanding of vast social problems in the twentieth century. Compassion guided Lange’s early portraits of Indigenous people in Arizona and New Mexico from the 1920s and 1930s, as well as her depictions of striking workers, migrant farmers, rural African Americans, Japanese Americans in internment camps, and the people she met while traveling in Europe, Asia, and Latin America.

Drawing on new research, the authors look at Lange’s roots in studio portraiture and demonstrate how her influential and widely seen photographs addressed issues of identity as well as social, economic, and racial inequalities—topics that remain as relevant for our times as they were for hers ; published in association with the National Gallery of Art, Washington, texts by Philip Brookman, Sarah Greenough, Andrea Nelson and Laura Wexler, with Nana Adwoa Nyamekye Ferdnance, Elizabeth Fortune and Kyra March.

Poids 1450 g
Dimensions 24 × 27.5 cm
Auteur(s)

, , , , , ,

Date d'édition

EAN

9780300272000

Editeur

,

Photographe

Spécifité

Ville

,

ISBN 9780300272000
Langue(s) anglais
Nombre de pages 216
Reliure Relié