Jack Davison : Photographs

50,00

Cet album est une histoire des expériences de l’artiste britannique Jack Davison avec l’image de 2007 à aujourd’hui.

Le photographe autodidacte, Jack Davison fait des images comme un peintre peint, utilisant l’intuition et l’instinct pour faire des photos qui fouillent le surréalisme et la sensualité de la vie quotidienne. En se basant sur le clair-obscur et le pouvoir de la photographie d’obscurcir aussi bien que de révéler, l’approche unique de Davison à la fabrication d’image oscille de détails craquants, aiguisés dans des mirages se dissolvant – le monde inversé et submergé.

Avec leurs ombres profondes et leur cadrage serré, les images de cet album ont une qualité cinématographique indéniable; chaque image stratifiée laisse un fil d’Ariane d’associations qui s’étendent bien au-delà de son contexte initial. Malgré les succès récents de Jack Davison, il reste humble et omniprésent dans sa photographie, et le livre passe indistinctement de mises en scène méticuleuses à de simples événements quotidiens, imprégnés de mystère et de profondeur.

Deux motifs récurrents dans l’œuvre de Jack Davison sont la main et l’œil : ici un poing serré, là caressant un visage ; ici, en regardant d’un panneau d’affichage et ailleurs scintillant dans un reflet. Ils représentent une tension dynamique dans le travail de Davison, de voir contre sentir, ou le seuil entre la perception et l’imagination. La séquence délicate des photographies oscille entre ces deux états, créant une interprétation complexe et profonde du monde à travers les portraits énigmatiques de Jack Davison, ses paysages et ses natures mortes.

Jack Davison (né en 1990) a étudié la littérature anglaise à l’Université de Warwick, mais a passé la plupart du temps à expérimenter avec la photographie. Depuis l’âge de 14 ans, il photographie continuellement ceux qui l’entourent. Il vit à Londres et travaille pour de nombreuses publications dont le New York Times Magazine, M Le Monde, Luncheon, Double & British Vogue, mais passe la plupart de son temps à photographier pour son travail personnel en cours. Il a présenté sa première exposition solo, Revisiting Pictures, au Foam Fotografiemuseum Amsterdam en 2016.

Loose Joints is proud to present Photographs, a story of British artist Jack Davison’s experiments with image making from 2007 to present.

A self-taught photographer, Davison makes pictures like a painter paints, using intuition and instinct to craft photographs that excavate the surreal and sensual from the fabric of daily life. Relying heavily on chiaroscuro and the power of photography to obscure as well as reveal, Davison’s unique, crafted approach to image-making oscillates from crisp, sharp details into dissolving mirages – the world inverted and submerged.

With their deep shadows and tight framing, the images in Photographs have an unmistakeably cinematic quality; each layered image leaves a breadcrumb trail of associations that extend far beyond it’s initial context. Despite Jack’s recent successes, he remains humble and all-encompassing in his photography, and the book indistinguishably shifts from staged, meticulous editorial setups to simple everyday occurences, infused with mystery and depth.

Two recurring motifs in Davison’s work are the hand and the eye: here a clenched fist, there caressing a face; here glaring out from a billboard and elsewhere shimmering in a reflection. They represent a dynamic tension within Davison’s work, of seeing versus feeling, or the threshold between perception and imagination. The delicate sequence in Photographs hovers between these two states, creating a complex, soulful interpretation of the world through Jack’s enigmatic portraits, landscapes and still lifes.

Jack Davison (b.1990) studied English Literature at Warwick University but spent most of the time experimenting with cameras. Since the age of 14 he has continuously photographed those around him. He lives in London and works for numerous publications including New York Times Magazine, M Le Monde, Luncheon, Double & British Vogue, but spends most of his time shooting for his ongoing personal work. He had his first solo exhibition, Revisiting Pictures, at the Foam Fotografiemuseum Amsterdam in 2016.

Rupture de stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9781912719075
Photographe

Ville

Editeur

Date d'édition

Poids 850 g
Dimensions 24 × 26 cm
Nombre de pages 136 pages
Reliure Relié
Langues anglais