Jörgen Axelvall : And I reminisce ; a curiously illuminating discovery

Photographe Axelvall Jorgen
1ère édition tirée à 700 exemplaires.

Exemplaire Signé.

La Signature se trouve sur une carte postale intégrée en à-part dans le livre.

Lire la suite

69,00

, ,

En stock

1ère édition tirée à 700 exemplaires.
Exemplaire Signé.
La Signature se trouve sur une carte postale intégrée en à-part dans le livre.

Jeune adulte, Jörgen Axelvall s’installe à New York et fait bientôt une découverte curieusement éclairante sur lui-même. Les œuvres de ce livre représentent un témoignage visuel de sa découverte, expliquée et réfléchie dans une nouvelle écrite par Axelvall. « And I reminisce » est l’œuvre de la vie d’Axelvall et sa tentative de reconquérir le temps. Il s’agit d’une collection intime de photographies – portraits d’amis, d’amants et de jeunes hommes personnifiant les « souvenirs visuels » d’Axelvall de l’enfance à l’adolescence – associés à des photographies de fleurs. Les fleurs, capturées dans le même style que les portraits d’Axelvall, représentent une partie tout aussi cruciale des premiers souvenirs d’Axelvall, comme nous l’apprenons bientôt dans le texte d’introduction.
Partant avec sa prédilection pour polaroïd et instant films, pour se connecter avec les traditions de la photographie décontractée, de studio et illicite, Axelvall poursuit l’immédiateté et la tactilité pour préserver le frisson de chaque nouvelle rencontre. Les photographies sont méticuleusement scannées pour un traitement ultérieur. Avec les défauts et les imperfections qui se produisent régulièrement d’Instant Film ainsi que la préférence d’Axelvall pour la photographie en basse lumière naturelle – toujours portable et avec des vitesses d’obturation lentes – les photographies résultantes ont une qualité picturale. Axelvall ne se contente pas de prendre des portraits ou de représenter des souvenirs. Selon ses propres mots : « Prendre des photos de personnes pour les qui je ressens de l’affection est une façon de mieux les connaître, d’obtenir une compréhension plus profonde, d’aimer plus. La caméra me permet de converser sans mots, de regarder dans l’esprit et l’âme de quelqu’un. Je regarde, j’étudie et j’essaie de capturer la beauté que je vois. »

「And I reminisce」peut-être une exploration du passé d’Axelvall, mais ce n’est pas une recherche d’un passé idyllique qui s’est produit de manière inexacte; Axelvall est à la recherche d’indices et de jonctions qui auraient modifié son présent s’il avait été reconnu ou s’il avait agi plus tôt. Le livre comprend une brochure intitulée « ruminations » comprenant deux courts essais de Paul McInnes et Yuki Harada, tous deux écrivains accomplis. Grâce à ces textes, nous obtenons un aperçu plus approfondi de la méthode de travail et de la personnalité d’Axelvall. Livret avec un texte de Paul McInnes, Yuki Harada.

Limited edition of 700 copies.

As a young adult Jörgen Axelvall moved to New York City and soon made a curiously illuminating discovery about himself. The works in this book represent a visual testament to his discovery, explained and reflected upon in a short story penned by Axelvall.
“And I reminisce” is Axelvall’s life-work and attempt to recapture time.
It’s an intimate collection of photographs – portraits of friends, lovers and young men personifying Axelvall’s’visual memories’ from childhood through adolescence – paired with photographs of flowers.
The flowers, captured in much the same style as Axelvall’s portraits, represent an equally crucial part of Axelvall’s early memories, as we soon learn from the introductory text.
Setting out with his predilection for Polaroid and Instant Films, to connect with the traditions of casual, studio, and illicit photography, Axelvall pursues the immediacy and tactility to preserve the thrill of each fresh encounter. The photographs are meticulously scanned for subsequent treatment. With the regularly occurring flaws and imperfections of Instant Film as well as Axelvall’s preference for photographing in low, natural light – always handheld and with slow shutter speeds – the resulting photographs have a painterly quality.
Axelvall is not simply taking portraits or depicting memories though.
In his own words:
“Taking pictures of people I feel affection for is a way of getting to know them better, to get a deeper understanding, to love more. The camera allows me to converse without words, to gaze into somebody’s mind and soul. I watch, study and try to capture the beauty I see.”

「And I reminisce」might be an exploration of Axelvall’s past but it is not a search for an idyllic past that inaccurately occurred; Axelvall is seeking clues and junctions that would have altered his present if acknowledged or acted upon earlier.
Included with the book is a pamphlet titled 「ruminations」 comprising two short essays by Paul McInnes and Yuki Harada, both accomplished writers. Through these texts we get further insight into Axelvall’s work method and personality.; booklet with a text by Paul McInnes, Yuki Harada.

Poids 550 g
Dimensions 23 × 27.5 cm
Date d'édition

EAN

9784909742018

Editeur

Photographe

Spécifité

, ,

Ville

ISBN 9784909742018
Langue(s) anglais, japonais
Nombre de pages 72
Reliure Relié