Ken Light : Midnight / La Frontera

58,00

Entre 1983 et 1987, le long de la frontière entre la Californie et le Mexique, Ken Light a pris son appareil Hasselblad et son flash et a roulé avec des agents de la patrouille frontalière américaine au milieu de la nuit alors qu’ils sillonaient le Otay Mesa à la recherche de « clandestins ». Il était là lorsqu’ils ont été appréhendés – capturés par les autorités ainsi que par le flash du photographe. Les images en noir et blanc sont des clichés brutaux et impromptus dans le désert, prises à un moment d’extrême vulnérabilité, où l’espoir a cédé la place au désespoir, les migrants pris dans un jeu cruel de cache-cache.

Les photographies de Ken Light et les mémoires puissants de José Ángel Navejas, présentés en anglais et en espagnol, témoignent du passage de nuit éprouvant de ceux qui cherchent désespérément une chance d’une vie meilleure. Un jour après que Navejas ait traversé la frontière américaine depuis le Mexique, il a été attrapé et expulsé dans les rues de Tijuana. Sans être découragé, il est revenu à travers un tunnel jusqu’à San Diego, où il est entré aux États-Unis pour toujours.

Avec des mots forts et des images éclairées par des stroboscopes prises dans l’obscurité de la nuit, l’immédiateté de Midnight La Frontera souligne la lutte et la défiance de ceux qui font la traveersée périlleuse pendant des jours et des semaines à la recherche du rêve américain ; texte « The Jaguar Path / El Sendero del Jaguar » par José Ángel Navejas, photos en n.b

Between 1983 and 1987 along the California/Mexico border, Ken Light took his Hasselblad camera and flash and rode along with US Border Patrol agents in the middle of the night as they combed the Otay Mesa looking for “illegal aliens.” He was there when they were apprehended – captured by authorities as well as the photographer’s flash. The black and white images are stark, impromptu mug shots in the desert, taken at a moment of extreme vulnerability, when hope gave way to despair, migrants caught in a cruel game of hide and seek.

Light’s photographs and José Ángel Navejas’ first hand, compelling memoir, presented in both English and Spanish, offer testimony of the harrowing night border crossing of those desperately seeking a chance at a better life. A day after Navejas first crossed the US border from Mexico, he was caught and deported back onto the streets of Tijuana. Undeterred, he crawled back through a tunnel to San Diego, where he entered the United States forever.

In piercing words and in strobe lit images caught against the dark of night, Midnight La Frontera’s immediacy underscores the struggle and defiance of those who make the perilous hike for days and weeks in search of the American Dream.

Rupture de stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9781942953432
Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 1450 g
Dimensions 28 × 33 cm
Nombre de pages 136 pages
Reliure Relié
Langues anglais, espagnol