Maxence Rifflet : Nos Prisons

Publié à l'occasion de l'exposition au Point du Jour, Centre d'Art à Cherbourg-en-Cotentin du 5 Juin 2022 au 2 Octobre 2022.

L’exposition est coproduite avec le Centre photographique Rouen Normandie, le centre d’art GwinZegal.

Lire la suite

32,00

Plus que 1 en stock

Une réflexion consacrée à l’architecture carcérale et aux meilleures manières de photographier les prisons françaises à travers la présentation de plusieurs d’entre elles comme le centre de détention de Mauzac ou la maison d’arrêt de Villepinte. Les relations du photographe avec l’administration, ses échanges avec les prisonniers et leurs conditions de vie font partie des thèmes abordés.

Entre 2016 et 2018, Maxence Rifflet a photographié dans sept prisons françaises en collaboration avec des prisonniers. Il s’agissait de partager avec eux une interrogation sur la représentation des lieux d’incarcération à travers une pratique commune de la photographie : comment photographier dans un espace de surveillance sans le redoubler ? Comment cadrer sans enfermer ? Pour répondre à ces questions, il a fallu s’écarter de l’intention d’illustrer l’enfermement, de représenter la prison en général, pour décrire des lieux spécifiques, avec des histoires et des fonctionnements singuliers : photographier des prisons, plutôt que la prison.

La mise en place d’une pratique commune est au centre de la démarche du photographe. La photographie n’est ici pas seulement un outil d’enregistrement, c’est le moyen et l’enjeu d’une interaction. Ainsi, l’architecture des prisons est à la fois le sujet du travail et l’espace dans lequel il se fait : il s’agissait donc, finalement, de photographier en prison. Les corps sont la mesure de ces espaces, ils les activent, les révèlent et tentent parfois d’y résister.

Accompagné par Le Point du Jour, le travail de Maxence Rifflet s’est d’abord développé, avec le soutien du dispositif Culture / Justice, au sein de cinq prisons en Normandie : maison centrale de Condé-sur-Sarthe, maison d’arrêt de Cherbourg, centre de détention de Caen, maison d’arrêt de Rouen et centre de détention de Val-de-Reuil. Il s’est poursuivi au centre de détention de Mauzac (Dordogne) et à la maison d’arrêt de Villepinte (Seine-Saint-Denis) ; photos en n.b. et en couleurs.

Publié à l’occasion de l’exposition au Point du Jour, Centre d’Art à Cherbourg-en-Cotentin du 5 Juin 2022 au 2 Octobre 2022.
L’exposition est coproduite avec le Centre photographique Rouen Normandie, le centre d’art GwinZegal.

Poids 950 g
Dimensions 20 × 25.5 cm
Date d'édition

EAN

9782912132963

Editeur

Spécifité

Ville

ISBN 9782912132963
Langue(s) français
Nombre de pages 268
Reliure Broché