Michael Collins : The Family Silver

23,00

Aux États-Unis, le développement du film diaporama de Kodachrome a fait écho au boom des consommateurs de l’après-guerre, dégageant de la confiance avec des photos de voitures étincelantes, de voyages épiques et de glamour hollywoodien. En Grande-Bretagne, en revanche, des scènes plus humbles montrent une palette de couleurs plus pâle et plus sobre. Il n’y avait pas d’équivalent britannique du rêve américain. La société émergeant prudemment de l’austérité d’après-guerre était socialement conservatrice, fataliste et auto-dépréciante. Tirées de la collection de diapositives de Michael Collins, ces 42 photographies de famille amateur, dont la plupart datent de la fin des années 1950 au début des années 1970, sont nettement réticentes. Toutes les familles sont blanches, et la majorité semblent être de la classe moyenne de banlieue.

In the United States the rise of Kodachrome slide film paralleled the post-war consumer boom, exuding confidence with pictures of gleaming cars, epic road trips, and Hollywood glamour. In Britain, by contrast, humbler scenes show a paler, more restrained palette of colours. There was no British equivalent of the American Dream. The society cautiously emerging from post-war austerity was socially conservative, fatalistic and self-depreciating. Selected from the slide collection of Michael Collins, these 42 amateur family photographs, most of which date from the late 1950s to the early 1970s, are markedly reticent. All of the families are white, and the majority appear to be suburban middle class.

Plus que 1 en stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9789462263284
Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 450 g
Dimensions 16 × 22 cm
Nombre de pages 100 pages
Reliure Relié
Langues anglais