Peter Mitchell : Early Sunday Morning ; Édition Collector

Existe en édition Standard ici

VENDU / SOLD OUT

1ère Édition limitée à 100 exemplaires avec un print 12,5×12,5cm, signé.
Édition Standard tirée à 1 400 exemplaires.

Ces photographies ont été prises entre 1972 et 1975, et certaines aussi tard que le début des années 1980. Elles ont toutes été prises à Leeds et dans les environs. La majorité n’a jamais été publiée à l’époque et n’a été mise en lumière qu’en couleur, pour ainsi dire, en 2019.

Le livre est composé de plus de 90 images largement inédites, chacune sélectionnée à partir d’un ensemble de cinq cents négatifs qui sont restés invisibles depuis plus de 30 ans.

Le livre révèle les couches de l’histoire de la ville, exposées par les changements du paysage urbain qui a incarné les années 1970 et 1980. Des terrasses centenaires et des rues pavées flanquées d’appartements en béton, avec un terrain récemment défriché de part et d’autre, sont présentées avec le cadre graphique typique de Mitchell.

« C’est comme si Peter Mitchell avait pris l’atmosphère et l’humeur d’un célèbre tableau d’Edward Hopper et l’avait établi comme un fait documentaire dans le nord de l’Angleterre à un moment où l’effondrement peut conduire à une désolation supplémentaire ou à un renouvellement possible. Ces magnifiques images sont donc imprégnées d’histoire – sociale, économique et photographique. » – Geoff Dyer

Early Sunday Morning, édité et séquencé par John Myers, montre un Leeds différent des publications précédentes de Mitchell. Ce n’est ni le regard sombre sur la destruction que l’on voit dans Memento Mori, ni la vue détachée de « l’homme de Mars » de A New Refutation of the Viking 4 Space Mission, mais un document plus intime de Leeds de Mitchell ; photos en couleurs.

The book is made up of over 90 largely unpublished images, each one selected from a cache of five hundred negatives which have sat unseen for over 30 years.

Early Sunday Morning, edited and sequenced by John Myers, shows a different Leeds to Mitchell’s earlier publications. It is neither the sombre look at destruction seen in Memento Mori, nor the detached view of ‘the man from mars’ of A New Refutation of the Viking 4 Space Mission, but a more intimate document of Mitchell’s own Leeds.

The book reveals the layers of the city’s history, exposed by the changes to the urban landscape that epitomised the 1970s and 80s. Hundred-year-old terraces and cobbled streets sit flanked by concrete flats, with newly cleared ground to either side are presented with Mitchell’s typical graphic framing.

“It is as if Peter Mitchell has taken the atmosphere and mood of Edward Hopper’s famous painting and established it as a matter of documentary fact in the north of England at a moment when collapse can lead to further desolation or possible renewal. So these beautiful pictures are drily drenched in history – social, economic and photographic.” – Geoff Dyer

The bulks of these photographs were taken between 1972 and 1975, with some as late as the early 1980s. They were all taken in and around Leeds. The majority were never printed at the time and only came to light in full colour, so to speak, in 2019

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9781916057548
Spécifité

,

Photographe

Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 1550 g
Dimensions 25 × 30 cm
Nombre de pages 180 pages
Reliure Relié
Langues anglais