Planches Contact ; Festival de photographie de Deauville

15,00

Martin Parr, Evangelia Kranioti, propose des portraits inattendus et des mises en scène insolites, en écho à son monde, parfois baroque, souvent mystérieux.
Todd Hido, arrivé en février à Deauville et reparti à San Francisco juste avant le confinement, comblé par les lumières du nord en hiver, a sublimé paysages et jeunes femmes, toujours sur les traces de souvenirs et d’images primitives.
Philippe Chancel, aux prises avec une sorte de “hors-série” de son travail Data Zone, immergé dans une ville/décor et dans le paysage alentour, mène une enquête au-delà des apparences. Lorenzo Castore, lancé dans un nouveau chapitre de son portrait de “la condition humaine”, toujours entre choix et destins, raconte ici le quotidien et les espoirs d’un jeune couple d’amoureux.
Mathias Depardon, au fil de ses rencontres, trace un portrait de la jeunesse à Deauville, dans cet étrange et subtil entre-deux, entre la fin du confinement et les débuts du dé-confinement.
Les Riverboom, observateurs drôles et iconoclastes de la société, reviennent cette année avec pour un spot surprise “Gros bisous de Deauville”, à découvrir avec le festival…
Nikos Aliagas, lors de ses résidences, a investi Deauville comme un tourbillon, avec son enthousiasme, sa curiosité et son travail photographique tourné vers les autres. Clara Chichin, Madine Jestin, Manon Rénier et Hugo Weber sont les jeunes talents sélectionné.

Rupture de stock

Informations complémentaires

Etat du livre Neuf
ISBN 13 9782350465210
Ville

Auteur(s)

Editeur

Date d'édition

Poids 700 g
Dimensions 17 × 24 cm
Nombre de pages 200 pages
Reliure Broché
Langues français, anglais