Aaron Siskind : Another Photographic Reality

La première véritable rétrospective d’une figure imposante de la photographie américaine, ce volume présente des œuvres importantes, rarement publiées et un texte faisant autorité par le célèbre historien de la photo Gilles Mora.

The first true retrospective of a towering figure in American photography, this volume features important, rarely published work and an authoritative text by noted photo historian Gilles Mora ; Text by Gilles Mora, introduction by Charles Traub.

Lire la suite

85,00

En stock

Aaron Siskind (1903-1991) fut une figure majeure de l’histoire de la photographie américaine. Photographe documentaire de premier plan qui a été actif dans la New York Photo League dans les années 1930, Siskind a dépassé le réalisme social de ses premiers travaux, car il en est venu à considérer la photographie comme un langage visuel des signes, des métaphores et des symboles, l’équivalent de la poésie et de la musique. À travers les années quarante et les ifties, il a développé de nouvelles techniques pour photographier des détails et des fragments de matériaux ordinaires et banals. Ce nouveau travail radical a transformé l’image de Siskind de la photographie directe à l’abstraction, de la documentation à l’art expressif. Son souci de la forme, de la ligne, du geste et du plan de l’image incite à la comparaison immédiate avec la peinture expressionniste abstraite, notamment avec l’art de Franz Kline et de Robert Motherwell. Il a fallu quelques années pour la photographie sans précédent de Siskind pour gagner pleine acceptation, mais, par les années 1970, il était un maître reconnu, l’édition et l’exposition largement. Siskind a également été l’un des donateurs fondateurs qui ont créé les archives au Center for Creative Photography.

L’œuvre d’Aaron Siskind est si originale qu’elle défie la classification, et elle n’a pas reçu l’attention critique soutenue qu’elle mérite amplement. En fait, il n’y a pas d’autres livres sur Siskind actuellement sous presse. Aaron Siskind présente la première rétrospective complète de ce photographe légendaire. Il met en lumière des œuvres importantes et rarement publiées de Harlem, de l’architecture du comté de Bucks et du « Tabernacle », « Gloucester », « Martha’s Vineyard », « Louis Sullivan » et de la série de photos « Pleasures and Terrors of Levitation ».
Le livre comprend également une introduction de Gilles Mora, expert en photographie moderne américaine, et des textes du critique et photographe Charles Traub. Cette étude, basée sur les archives de Siskind au Center for Creative Photography et soutenue par la Fondation Aaron Siskind, comble un vide éditorial retentissant autour de l’une des figures les plus difficiles et importantes de l’art de la photographie américaine ; photos en n.b.

Cette monographie a été publiée à l’occasion de l’exposition au Pavillon Populaire de Montpellier du 28 novembre 2014 au 23 février 2015 en association avec le Center for Creative Photography à Tucson en Arizona.

Aaron Siskind (1903–1991) was a major figure in the history of American photography. A leading documentary photographer who was active in the New York Photo League in the 1930s, Siskind moved beyond the social realism of his early work as he increasingly came to view photography as a visual language of signs, metaphors, and symbols—the equivalent of poetry and music. Through the forties and ifties, he developed new techniques to photograph details and fragments of ordinary, commonplace materials. This radical new work transformed Siskind’s image-making from straight photography to abstraction, from documentation to expressive art. His concern with shape, line, gesture, and the picture plane prompted immediate comparison with abstract expressionist painting, particularly with the art of Franz Kline and Robert Motherwell. It took some years for Siskind’s unprecedented photography to gain full acceptance, but, by the 1970s, he was an acknowledged master, publishing and exhibiting widely. Siskind was also one of the founding donors who established the archive at the Center for Creative Photography.

Aaron Siskind’s œuvre is so original that it defies classification, and it has not received the sustained critical attention that it richly merits. In fact, there are no other books on Siskind currently in print. Aaron Siskind presents the first complete retrospective of this legendary photographer. It highlights important, rarely published bodies of work from Harlem; from Bucks County architecture; and from the “Tabernacle,” “Gloucester,” “Martha’s Vineyard,” “Louis Sullivan,” and “Pleasures and Terrors of Levitation” photo series. The book also includes an introduction by Gilles Mora, an expert on modern American photography, and texts by critic and photographer Charles Traub. This study, based on the Siskind archives at the Center for Creative Photography and supported by the Aaron Siskind Foundation, fills a resounding editorial void around one of the most challenging and important figures in the art of American photography.

Poids 1750 g
Dimensions 26 × 32 cm
Auteur(s)

,

Date d'édition

EAN

9780292762916

Editeur

Photographe

Spécifité

Ville

ISBN 9780292762916
Langue(s) anglais
Nombre de pages 200
Reliure Relié