Christopher de Bethune : 808

1ère édition tirée à 200 exemplaires. Livre Épuisé. Exemplaire Neuf.

Lire la suite

25,00

,

En stock

1ère édition tirée à 200 exemplaires.
Livre Épuisé. Exemplaire Neuf.

Ce 7ème numéro de la nouvelle collection des éditions Bessard ; L’Atelier Risographique est consacré aux photographies en n.b. prises par le photographe Christopher de Bethune.

“Crime City 808”, alias 808, est un hommage piquant et brutal à “ils”. « ils » font référence à toutes les villes dystopiques, livres, romans, jeux, films et univers qui définiraient mon futur moi, et ce depuis mes premières années d’adolescence.

Une enfance perdue dans ses pensées, empreinte du souffle des différentes cultures, chaque nuit, je rêvais les yeux ouverts.
Sans le savoir, ils ont lentement forgé ce qui allait devenir mes goûts d’adulte, ils ont très tôt façonné mon spectre visuel, trame après trame, histoire après histoire, ils ont inconsciemment développé mon intérêt profond pour l’architecture, pour le dessin, pour le rêve. Finalement, après des années d’évasions imaginaires, après avoir accumulé tant de données visuelles virtuelles, ils m’ont poussé à voir le monde.

“808” est un clin d’œil non caché au premier chef-d’œuvre de Kawajiri, OEDOCITY 808, principalement photographié sans soleil, le livre est rempli de paysages urbains nocturnes, de vagabonds solitaires et de bêtes étranges dans des coins sombres. ; photos en n.b.

“Crime City 808” a.k.a 808, is a pungent, brutal homage to “they”. “they” refers to all the dystopian cities, books, novels, games, movies & universes that would define my future self, and this since my early teenager years.

A childhood lost in thoughts, imprinted with the blast of different cultures, every single night, I was dreaming with open eyes.
Without knowing it, they slowly forged what’s to become my grown-up tastes, they early shaped my visual spectrum, frames after frames, story after story, they unconsciously developed my deep interest for architecture, for drawing, for dreaming. Finally, after years of imaginary escapes, after accumulating so much virtual visual data, they pushed me to see the world.

“808” is a non-hidden love-wink to Kawajiri’s early masterpiece OEDOCITY 808, mainly shot without any sun, the book is filled with nightly City-scapes, lonely wanderers and strange beasts around dark corners.

Poids 150 g
Dimensions 21 × 29.5 cm
Date d'édition

Editeur

Photographe

Spécifité

,

Ville

ISBN 9782491052072
Langue(s) anglais
Nombre de pages 36
Reliure Broché