Harry Gruyaert : Lumières blanches

Livre Épuisé / Out of Print Book.

Exemplaire Neuf / Copy New.

Exemplaire Signé / Signed Copy.

Publié à l'occasion de l'exposition au Centre National de la Photographie (CNP) au Palais de Tokyo à Paris (France) du 24 avril au 9 juin 1986.

Lire la suite

120,00

, ,

En stock

Livre Épuisé . Exemplaire Neuf.
Exemplaire Signé.

Harry Gruyaert n’a pas envisagé de raconter une histoire : je l’ai bien vu dans ses hésitations à choisir certaines photographies et à organiser les séquences de ce livre. Dans le voisinage qu’il décidait de telle image avec telle(s) autre(s), je ressentais la continuité d’une disparition de la narration comme s’il s’agissait pour lui de faire vaciller au fur et à mesure non pas les certitudes – les nôtres ou les siennes- mais notre capacité même à questionner ses images. En fait, si ce livre – et l’exposition à laquelle il faut le garder lié – prouvent l’efficacité d’un langage des couleurs dans les œuvres d’Harry Gruyaert, il n’est pas prouvé que le photographe lui-même soit maître d’un ‘juste’ savoir-faire qui épuiserait la question et la renverrait à un style. Cette incertitude suffit à comprendre que quelque chose se passe dans ces images, étranger à leur sujet aussi, avant qu’elles ne deviennent photographies, ou le devienne à cause de cela même.
De la couleur, donc.
Il me dit “La couleur, c’est un moyen de sculpter ce que je vois”, comme Degas aurait sans doute dit de ses pastels qu’ils n’avaient rien à voir avec la danse. “La couleur n’illustre pas un sujet ou la scène que je photographie ; c’est une valeur en soi. C’est même l’émotion de la photographie.”
D”emblée, la couleur est l’éclat de l’image. -extrait de l’introduction d’Alain Macaire ; texte de Richard Nonas traduit par Brice Maththieussent, photos en couleurs.

Poids 750 g
Dimensions 28 × 26 cm
Auteur(s)

, ,

Date d'édition

EAN

2235480386582

Editeur

Photographe

Spécifité

, ,

Ville

ISBN
Langue(s) français
Nombre de pages
Reliure Broché